La Corée du Sud teste avec succès son premier moteur de fusée

28 nov. 2018 à 13:05 - mise à jour 28 nov. 2018 à 13:05Temps de lecture1 min
Par AFP

La Corée du Sud a testé mercredi avec succès un moteur de fusée fabriqué par ses soins, ouvrant la voie au développement de son propre lanceur spatial, a annoncé l'agence sud-coréenne Yonhap.

Un moteur à carburant liquide a propulsé avec succès une fusée d'un seul étage, pesant 52 tonnes et mesurant 25,8 mètres de long, depuis la base de Naro (sud), selon Yonhap.

Le moteur, conçu et développé par l'Institut de recherche aérospatiale coréenne dans le cadre d'un projet de 1,8 milliard de dollars, sera utilisé pour propulser la première fusée de trois étages 100% sud-coréenne que le pays veut développer d'ici 2021, le Korea Space Launch Vehicle-2 (KSLV-2).

"C'est une étape importante dans le développement d'un lanceur doté de notre propre technologie", a déclaré un porte-parole de l'Institut.

Il s'agit du premier lancement de ce type en Corée du Sud depuis 2013, année où le pays avait réussi à mettre en orbite un petit satellite après plusieurs défaillances en 2009 et 2010. Mais, à l'époque, le moteur du premier étage de la fusée avait été développé par la Russie.

Lors de son lancement, KSLV-2 utilisera cinq des moteurs nouvellement développés, quatre pour le premier étage et un pour le deuxième.

La fusée KSLV-2 sera utilisée pour placer des satellites sur l'orbite terrestre et pour d'autres applications commerciales.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous