RTBFPasser au contenu

Societe

La consécration des femmes évêques anglicanes rejetée

La consécration des femmes évêques anglicanes rejetée
11 juil. 2010 à 13:382 min
Par AFP/RTBF

La proposition de compromis dévoilée par l'archevêque de Canterbury et leader des Anglicans dans le monde, Rowan Williams, et son numéro deux l'archevêque John Sentamu, peu avant l'ouverture samedi d'un synode général de neuf jours, n'a pas convaincu les réfractaires.

Ils ont reçu samedi soir l'accord de deux des trois groupes constituant le synode général, qui compte 467 membres au total: la maison des évêques et la maison du laïcat ont voté en faveur, tandis que la maison du clergé l'a repoussée. Par conséquent, la réforme a été rejetée.

Les archevêques avaient proposé un dispositif permettant un partage des rôles et des responsabilités entre un évêque femme et un évêque homme, pour emporter les réticences.

Aucune femme n'a accédé à la fonction depuis 2003

L'Eglise épiscopale écossaise autorise depuis 2003 les femmes à devenir évêques, mais aucune n'a encore accédé à cette fonction. L'Eglise du Pays de Galles s'est prononcée contre un tel projet en avril 2008.

Après le vote défavorable en Angleterre, l'archevêque de Canterbury a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'une remise en question de son rôle en tant que chef de l'Eglise.

Reste qu'il a du mal à maintenir l'unité en son Eglise qui se déchire sur la question des femmes évêques --plus de 5000 femmes ont été ordonnées prêtres depuis la réforme de 1994-- mais aussi sur la question des évêques homosexuels.

La commission de nomination des évêques a écarté la candidature d'un pasteur homosexuel à la prélature, ont rapporté jeudi plusieurs médias.

Jeffrey John avait été pressenti pour devenir le nouvel évêque du diocèse londonien de Southwark, dont il avait le soutien, mais son nom a été rayé de la liste des impétrants au terme de débats houleux, selon les journaux.

La menace des opposants: devenir catholiques

Les opposants à la consécration de femmes évêques avaient prévenu que s'ils n'obtenaient pas satisfaction, un "grand nombre" des membres du clergé et du laïcat pourraient rejoindre les rangs de l'Eglise catholique.

Le pape Benoît XVI, qui se rendra au Royaume-Uni en septembre, a annoncé fin 2009 la création d'une "Constitution apostolique" pour faciliter la conversion des Anglicans.

L'Eglise anglicane est née d'une rupture avec l'Eglise catholique au 16e siècle après que le pape Clément VII eut refusé d'accorder au roi d'Angleterre Henri VIII un divorce.

L'Eglise d'Angleterre est l'Eglise mère de la communion anglicane qui compte quelque 77 millions de fidèles. L'Eglise catholique revendique de son côté 1,1 milliard de fidèles.


AFP

Articles recommandés pour vous