RTBFPasser au contenu

Regions Liege

La compagnie liégeoise des eaux dispose désormais de son réseau de télécommunication, opérationnel

Les nouveaux compteurs "intelligents" ont commencé à être installés, depuis mars.
26 mai 2022 à 08:231 min
Par Michel Grétry

L’intercommunale prépare depuis plusieurs années l’arrivée de compteurs intelligents, c’est-à-dire capable de communiquer en temps réel la consommation d’eau. Le bénéfice pour la compagnie, c’est qu’elle peut rapidement visualiser les éventuelles fuites sur ses canalisations. L’avantage pour l’usager, c’est que sa facture trimestrielle ne se base plus sur le relevé d’indice de l’année précédente, mais sur des données plus précises, puisque plus actualisées. Evidemment, il faut que des équipements plus technologiques soient installés chez les clients. Comme de toute façon les appareils s’usent mécaniquement, et doivent être remplacés au bout d’une quinzaine d’années, la CILE a commencé à les déployer depuis mars, dans plusieurs des vingt-quatre communes affiliées. Le dispositif fonctionne grâce à une pile dont la longévité est précisément de quinze ans.

Encore faut-il des moyens de transmission. Les comptables ont calculé : utiliser la 4G coûterait cher. D’où l’idée d’implanter un réseau spécifique de relais, sur une cinquantaine de châteaux d’eau. Des relais qui se servent d’une radiofréquence libre de 868 MHz, sans effet sur la santé selon l’institut scientifique de service public. Des relais qui ressemblent à des tubes au néon d’une trentaine de centimètres de long, et qui ne s’aperçoivent guère parmi les antennes des opérateurs de téléphonie mobile, souvent installées aux mêmes endroits. Ce réseau baptisé LoRa, qui pourrait servir à d’autres organismes ou administrations, est dès à présent opérationnel.

Articles recommandés pour vous