RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

La commune d'Ans se prépare à l'arrivée des Ardentes

Dans moins d’une semaine sera donné le coup d’envoi de la quinzième édition du festival Les Ardentes.

Dès ce jeudi 7 juillet, le festival liégeois prendra ses quartiers pour quatre jours sur son nouveau site situé sur la commune de Liège et sur celle d’Ans. Celle-ci se prépare tout particulièrement à l’accueil de cet événement encore inédit et d’une ampleur, il est vrai, assez exceptionnelle. En effet, quelque 50.000 festivaliers y sont attendus chaque jour. " En fait, les concerts auront lieu à la frontière ansoise, en périphérie de Liège et on peut considérer qu’environ 1900 ménages seront impactés sur la commune de Liège tandis que 2335 très exactement le seront sur Ans, soit plus de 5000 personnes" explique le bourgmestre d’Ans, Gregory Philippin.

Au total, ce ne sont pas moins de 45 rues qui sont concernées par l’arrivée du festival. Des mesures liées à la mobilité ont donc bien évidemment été prises. "Il y a trois grandes mesures qui concernent les déviations et notamment à la sortie de l’autoroute E42 à Alleur, les interdictions de stationnement dans toutes les rues situées dans la zone autour du festival et surtout la création de deux zones riveraines" poursuit le bourgmestre. Deux laissez-passer par ménage ont été distribués afin que les riverains puissent vivre le plus normalement possible pendant le festival.

Dans ces conditions, la mobilité douce-le train et les transports en commun- est vivement recommandée. Des navettes gratuites sont prévues depuis les gares d’Ans et de Liège Saint-Lambert. "Ces types de transports devraient être choisis par beaucoup de ces festivaliers dont près de soixante pour cent ont moins de vingt ans et donc ce sont 5000 à 10.000 personnes par jour qui devraient transiter par la gare d’Ans" fait encore remarquer Gregory Philippin.

Ces mesures liées à la mobilité entreront en vigueur dès le mercredi 6 juillet. A celles-ci s’ajouteront celles liées à la sécurité durant toute la durée du festival. Cinquante policiers de la zone Ans/Saint-Nicolas seront mobilisés chaque jour par période de 24 heures,  soit la moitié de l’effectif de cette zone à laquelle s’ajouteront 300 policiers issus de la zone de police de Liège et des renforts de la police fédérale.

Articles recommandés pour vous