RTBFPasser au contenu
Rechercher

Justice

La Commission européenne va prélever une amende sur les fonds européens de la Pologne, une première

08 févr. 2022 à 09:46Temps de lecture2 min
Par AFP

La Commission européenne a annoncé mardi avoir informé la Pologne qu'elle allait prélever dans les fonds européens qui doivent lui être versés une amende pour non-respect d'une décision de la Cour de justice de l'UE, ce qui constitue une première.

L'exécutif européen a décidé de procéder au recouvrement de ces pénalités de retard liées à la non fermeture de la mine de charbon de Turow, a indiqué un porte-parole. La somme due sur la période du 20/9/2021 au 19/10/2021 s'élève à près de 15 millions d'euros.

La Pologne va faire appel de cette décision inédite, a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement polonais. "La Pologne fera recours à tous les moyens légaux pour faire appel de ces projets de la Commission européenne", a déclaré Piotr Muller cité par l'agence PAP.

Ces pénalités sont dues même si Varsovie et Prague ont signé le 3 février un accord sur cette mine géante de Turow, située près des frontières tchèque et allemande, qui met fin à leur différend.

"En effectuant la compensation, la Commission remplit son obligation légale de recouvrer les sanctions financières imposées par la Cour" de justice, et que la Pologne a refusé de payer, a ajouté le porte-parole.

Cependant, "la Pologne fera recours à tous les moyens légaux pour faire appel de ces projets de la Commission européenne", a déclaré aussitôt Piotr Muller, le porte-parole du gouvernement populiste-nationaliste polonais.

"Dès le début, la Pologne a souligné que les décisions prises par la CJUE n'avaient aucune base juridique ou factuelle. Elles vont au-delà des traités de l'UE et violent les garanties du traité en matière de sécurité énergétique", a estimé M. Muller, cité par l'agence PAP.

Une mine nocive pour l'environnement

En mai 2021, la Cour de justice de l'UE avait ordonné au gouvernement polonais, dans le cadre d'une décision en référé (urgence), de fermer la mine de Turow, en raison d'effets nocifs pour l'environnement, en attendant une décision sur le fond. En septembre, le tribunal avait ordonné à Varsovie de payer une pénalité de 500.000 euros par jour jusqu'à la fermeture de la mine.

Par ailleurs, la Pologne s'est vu infliger récemment une autre amende de la CJUE, un million d'euros par jour, pour avoir refusé de suspendre une chambre de la Cour suprême contestée par Bruxelles.

Là encore, la Commission a prévenu qu'elle prélèverait le montant de l'amende, actuellement supérieur à 100 millions d'euros, sur les fonds européens alloués à la Pologne en cas de non-paiement.

Le président polonais, Andrzej Duda, a proposé la semaine dernière une loi qui prévoit de supprimer la chambre disciplinaire de la Cour suprême, tout en préservant ses juges controversés, dans l'espoir de mettre un terme au différend qui l'oppose à Bruxelles.

La Commission européenne considère que cet organe porte atteinte à l'indépendance de la justice et fait reculer les normes démocratiques.

Pologne : mine de charbon et centrale de Turow (sud-ouest du pays)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Etat de droit en Pologne : l'amende infligée à Varsovie s'élève à plus de 160 millions d'euros

Monde

Fonds européens et État de droit : la Justice européenne rejette les recours de la Pologne et de la Hongrie

Monde

Articles recommandés pour vous