RTBFPasser au contenu

Scène - Accueil

La comédie musicale "Charlie et la chocolaterie" débarque sur les planches de Paris

Roberto Zedillo se produit sur scène lors de la première musicale "Charlie et la chocolaterie " au Théâtre Hidalgo le 29 mai 2021 à Mexico, au Mexique.

Il neige virtuellement du sucre en poudre sur scène avec, au milieu, une rivière de chocolat en images de synthèse : après Broadway et Londres, la comédie musicale "Charlie et la chocolaterie" est à l’affiche à Paris.

Inspiré du roman du Britannique Roald Dahl (1964), le spectacle à succès est adapté et mis en scène au Théâtre du Gymnase par le producteur français Philippe Hersen qui a déjà monté à Paris les comédies musicales "Flash Dance" et "Priscilla Folle du désert".

L’histoire raconte les aventures de Charlie Bucket, un petit garçon qui vit modestement avec sa mère et ses grands-parents. La chocolaterie organise un concours donnant droit à une visite avec le propriétaire. Charlie décroche l’un des gros lots, tout comme quatre autres enfants qui se révéleront les incarnations de la méchanceté, de la jalousie ou de l’envie.

Après le triomphe du film de Tim Burton avec Johnny Depp en 2005, "Charlie et la chocolaterie" a été joué pour la première fois à Londres en 2013 pour trois ans avant d’atterrir à New York en 2017.

Charlie et la Chocolaterie | Bande-Annonce (VF)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le roman de Roald Dahl dont les droits des œuvres ont été récemment acquis par Netflix, a été porté à l’écran en 1971 par Mel Stuart, avec Gene Wilder dans le rôle de l’excentrique Willy Wonka, propriétaire de la chocolaterie.

"C’est un spectacle familial avec une vraie morale à la clé. La générosité, l’honnêteté et le sens de la famille sont les messages du roman", souligne à l’AFP Philippe Hersen.

S’il s’est inspiré du livret de Broadway, "moins sombre que la version de Londres", il indique que les ayants droit l’ont "laissé accentuer certains caractères et l’humour avec des clins d’œil au danger des réseaux sociaux ou la quête de célébrité à tout prix".

Fluide et pétillante, la version française – qui a nécessité un budget de 2 millions d’euros – mobilise 28 artistes de 11 à 72 ans et neuf musiciens.

Le monde féerique de Willy Wonka, parfaitement campé par Arnaud Denissel, est bien restitué avec des effets spéciaux et des projections haute définition.

Le spectacle partira en tournée en 2023.

Articles recommandés pour vous