Regions Bruxelles

La CGSP de Bruxelles demande au gouvernement de prolonger le moratoire sur les expulsions

La CGSP Bruxelles demande la prolongation du moratoire sur les expulsions

© Alex Raths - Getty Images/iStockphoto

21 août 2020 à 10:22Temps de lecture1 min
Par Philippe Carlot

C'est une des mesures liées à la crise sanitaire. En Région bruxelloise, les expulsions d'un logement sont suspendues jusqu'au 31 août. Ce moratoire prend donc bientôt fin et ne devrait pas être prolongé

La CGSP-ALR demande la prolongation du moratoire

Le syndicat socialiste de la fonction publique se positionne en revanche en faveur d'une nouvelle prolongation du moratoire sur les explusions. "Le budget consacré au logement est souvent très important et les bas salaires obligent de nombreuses familles à devoir faire des choix entre se loger, se nourrir ou se soigner. Les derniers mois ont renforcé cet état de fait", écrit la CGSP dans une motion rendue publique ce vendredi. 

"Nous demandons donc au gouvernement de prendre ses responsabilités dans la défense des plus démunis". 

La CGSP ALR (administrations locale et régionale) estime qu'entre 200 et 300 familles risquent de se retrouver à la rue à partir du 1er septembre si aucune mesure n'est prise d'ici là. 

Par la voix de la Secrétaire d'état (PS) au Logement, Nawal Benhamou, le gouvernement a d'ores et déjà annoncé un plan d'action en matière de logement. Mais en aucun cas ce plan ne pourra être opérationnel dès la fin du moratoire. 

Articles recommandés pour vous