RTBFPasser au contenu
Rechercher

Espace

La capsule spatiale de Boeing, Starliner, conclut sa mission d’essai

Répétition générale avant l’atterrissage de la capsule spatiale de Boeing, Starliner, à White Sands, au Nouveau-Mexique, le 23 mai 2022
25 mai 2022 à 16:58Temps de lecture1 min
Par AFP

Starliner, la capsule de Boeing, doit rentrer sur Terre mercredi soir après six jours dans l’espace, dernière étape clé de sa mission d’essai en vue d’établir un nouveau moyen de transport vers la Station spatiale internationale.

L’atterrissage de la capsule, qui ne comporte aucun passager à bord, doit avoir lieu à 18h49 heure de la côte est américaine dans le désert de l’Etat américain du Nouveau-Mexique, sur la base de White Sands.

Sa descente sera freinée par son entrée dans l’atmosphère terrestre, puis par de larges parachutes, et le contact avec le sol sera amorti par de grands airbags.

Les enjeux sont immenses tant pour Boeing, qui tente de réussir ce vol d’essai depuis des années, que pour la Nasa, qui a investi plusieurs milliards de dollars dans le développement du vaisseau. Elle souhaite à l’avenir en louer les services pour transporter ses astronautes jusqu’à la Station spatiale internationale (ISS).

Un atterrissage réalisé sans encombre permettrait au géant aéronautique d’enfin conclure une mission réussie de bout en bout, après un échec en 2019. Et du même coup de redorer un peu son image, après s’être fait doubler par SpaceX, dont la capsule sert déjà de taxi à la Nasa depuis 2020.

Mardi, l’écoutille de Starliner a été fermée par les astronautes à bord de l’ISS. La capsule doit se détacher de la station pour débuter son voyage retour à 14h36 mercredi.

Elle rapporte avec elle 270 kg de chargement, notamment des réservoirs réutilisables d’oxygène, qui seront remplis sur Terre et renvoyés en orbite ultérieurement.

Si l’atterrissage est repoussé, par exemple à cause de conditions météo défavorables, une nouvelle opportunité est possible vendredi.

Sur le même sujet

Starliner, la capsule de Boeing, réessayera d'atteindre la Station spatiale internationale mi-mai

Monde

Articles recommandés pour vous