RTBFPasser au contenu

Scène - Accueil

La Bombe humaine au Théâtre National : l’anthropocène au centre de la pièce

La Bombe humaine au Théâtre National : l’anthropocène au centre de la pièce
22 sept. 2021 à 09:321 min
Par Nicolas Alberty

Cette création du Théâtre National a vu le jour de manière digitale, la saison dernière, mais même privé physiquement de son public, le spectacle a su attirer les foules. La raison ? Son thème plus actuel que jamais : l’anthropocène ou l’impact de l’homme sur l’écosystème terrestre.

Quelques mots sur les auteurs

Eline Schumacher qu’on connaît pour son talent sur les planches (Apocalypse bébé de Selma Alaoui, Taking care of baby de Jasmina Douieb ou encore Propaganda de Vincent Hennebicq) mais aussi pour être à la tête de ses propres spectacles (Manger des épinards c’est bien ; conduire une voiture c’est mieux ou encore Les vieux, c’est horrible), nous a toujours interloqué par ses titres, mais a toujours su faire mouche avec ses textes auprès du public comme de la critique.

Vincent Hennebicq a lui aussi déjà bien roulé sa bosse, il porte la même double casquette que sa co-autrice avec qui d’ailleurs il avait déjà travaillé sur sa pièce Propaganda. Une pièce qui a réussi le pari d’aborder le sujet de la propagande sur fond de music-hall et de show télévisé. Mais l’auteur bilingue, chose assez rare dans le milieu avait aussi déjà fait parlé de lui avec des pièces comme état d’urgence ou Wilderness. 

Quelques mots sur la pièce

Cette fois-ci avec la La Bombe humaine, Eline Schumacher et Vincent Hennebicq s’attaquent à la question du dérèglement climatiqueMultipliant les rencontres avec des scientifiques, des anthropologues, des psychologues, des politiciens, des personnalités porteuses de projet de vie alternatif, les deux créateurs ponctuent le propos par des parenthèses issues de leur propre vie. Être père, être femme, se projeter dans un tel monde ? En partant de ce sujet grave, Eline Schumacher et Vincent Hennebicq nous plongent avec humour dans l’intimité de leurs personnages face à cette terre qui ne tourne plus rond. Le spectacle trouve aussi des récits qui nous donnent envie de changer sans tomber dans le propos moralisateur ou manichéen.

La première représentation aura lieu dès ce 23 septembre et ce jusqu’au 3 octobre au Théâtre National.

 

Sur le même sujet

10 janv. 2022 à 08:54
1 min
10 déc. 2021 à 19:14
1 min

Articles recommandés pour vous