Belgique

La Belgique siégera au Conseil des droits de l'Homme de l'Onu entre 2023 et 2025

© Belgaimage

11 oct. 2022 à 16:45Temps de lecture1 min
Par Belga

La Belgique a été élue, lors d'un vote à New York mardi, au Conseil des droits de l'Homme des Nations unies et y siégera pour un mandat entre 2023 et 2025, s'est réjouie la ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib. Ce résultat constitue "une nouvelle indication de la confiance internationale dans l'expertise et l'expérience de la diplomatie belge à l'Onu et ailleurs", a-t-elle souligné.

Durant son mandat de trois ans à Genève, la Belgique promouvra tant les droits civils et politiques que les droits économiques, sociaux et culturels, "dans leur indivisibilité et leur interdépendance". Sans oublier l'abolition complète de la peine de mort, "une question importante à maintenir à l'ordre du jour du Conseil des Droits de l'Homme", relève la ministre. Notre pays s'attachera en outre à renforcer l'égalité des genres et à lutter contre les discriminations.

Plus que jamais, nous devons faire savoir que les droits humains ne constituent pas une faveur accordée par les États

"Plus que jamais, nous devons faire savoir que les droits humains ne constituent pas une faveur accordée par les États", a souligné Hadja Lahbib. "Tous les jours, nous voyons les images d'individus qui descendent dans la rue et exigent que leurs droits fondamentaux soient garantis. Nous entendons ces personnes et soutenons leur demande légitime. Cela nous incite à travailler à un Conseil des droits de l'Homme efficace et réactif."

La Belgique a déjà siégé à deux reprises au sein de l'organe onusien, créé en 2006 : d'abord entre 2010 et 2012, puis de 2016 à 2018.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous