RTBFPasser au contenu

Regions Liege

La Batte liégeoise dorénavant masquée, une mesure bien acceptée et respectée

Sur la Batte / Masque de rigueur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 juil. 2020 à 09:41 - mise à jour 19 juil. 2020 à 09:411 min
Par Olivier Thunus

Depuis ce dimanche, le port du masque est obligatoire sur le marché de Charleroi et sur la Batte à Liège. En cité ardente justement, cette nouvelle règle n’a visiblement pas posé de problème aux visiteurs et a été très bien observée.

Il aura fallu un aller-retour sur tout le parcours de la Batte pour finalement apercevoir un visiteur sans masque : "Sur la Batte ? C’est obligé ? Je ne savais pas mais j’en ai un donc je vais le mettre puisque c’est obligatoire. Ce ne me pose pas de problème mais je trouve que c’est désagréable, c’est pour ça que j’essaie au maximum de ne pas en mettre", reconnaît ce visiteur qui rapidement se masque.


►►► A lire aussi: Mesures sanitaires sur les marchés : "Il faut supprimer le comptage et le sens unique"


Le port obligatoire du masque a en effet été très bien respecté sur le célèbre marché liégeois et les visiteurs s’en sont accommodés de bonne grâce : "Ce n’est pas forcément agréable parce qu’il fait très chaud mais en même temps il faut garder les mesures de sécurité pour pouvoir protéger les autres et se protéger soi-même. On essaie de faire au mieux. C’est une mesure que je comprends mais j’espère qu’elle ne va pas durer longtemps", explique une visiteuse. "Il faut suivre les directives. Je pense que le port du masque peut aider et c’est donc une bonne chose. Je ne dis pas que c’est agréable mais si on doit le faire on le fait", ajoute un autre.

Confirmation avec Marc Minet, le directeur de la sécurité civile de Liège : "La population a bien compris et les habitués de la Batte aussi, donc ça se passe très bien. L’accueil de la mesure est bon. Il y a effectivement très peu de personnes qui se présentent sans masque et de toute façon, nous avons une petite réserve pour les personnes qui auraient oublié le leur", détaille-t-il.

Selon nos observations, seule une dame a refusé de porter le masque, et a fait demi-tour.

Articles recommandés pour vous