RTBFPasser au contenu

Viva Week-End

La balade de Carine : Port El Kantaoui

La balade de Carine : Port El Kantaoui
11 nov. 2018 à 05:503 min
Par Carine Bresse

Jadis entièrement dépendante et soumise à Sousse, la petite ville est née au début des années 70. Les autorités locales entreprennent l’aménagement d’une plage qui se devra de répondre aux attentes des vacanciers les plus exigeants ! Port El Kantaoui naissait dans le nord-est du pays à 12 km de Sousse, à une centaine de kilomètres de Tunis, à 20 km de Monastir et à moins d’une heure des oasis du grand sud. Les 7 km de plage sont aussi animés par les commerces, restaurants et cafés qui ne désemplissent pas l’été, principalement durant la période des festivals.

Dans le décor paradisiaque, le bleu et le blanc, les couleurs nationales, dominent. Côté végétation, l’olivier et le bougainvillée s’imposent tandis que le jasmin répand son doux parfum enivrant.

Un peu plus loin dans le pays, le relief peu élevé (les hauteurs de la Tunisie dépassent à peine les 1000 m) laisse naître l’Atlas qui se prolonge en Algérie et au Maroc.

Le port international peut accueillir 340 bateaux de toutes catégories sur un plan d’eau de 4 ha. Il est aussi doté d’une très belle marina et agrémenté de jolis jardins, ce qui lui vaut le surnom de " port jardin ". Aujourd’hui, le port s’apparente à une petite ville avec ses propres infrastructures pour les touristes et les locaux. Son architecture arabo-mauresque s’apparente à celle du célèbre village de la région de Carthage, Sidi Bou Saïd avec ses murs blancs, arcades, voûtes et ruelles généreusement fleuries.

 

Sousse, la ville voisine

Sousse, perle et capitale du Sahel tunisien. C’est pour désengorger Sousse que Port El Kantaoui fut construite.

Fondée au 9ème siècle avant JC, Sousse est désormais la troisième ville moderne du pays, après Tunis et Sfax. Ses trois mille ans d’histoire sont précieusement conservés entre les remparts fortifiés de sa médina. La grande mosquée, le musée archéologique, le Ribat, les Catacombes, … autant de sites qui relatent de nombreuses pages d’histoire !

Au fil des ans, elle changea de nom. La riche cité commerçante romaine d'Hadrumète s’appelle Sousse sous la dynastie Aghlabide. Occupée successivement par les Normands de Sicile, les Espagnols, les Français et les Vénitiens, elle sera très abîmée par les bombardements pendant la campagne de Tunisie (1942-1943).

 

Couscous de poisson le dimanche !

Le dimanche midi, la tradition veut que le couscous de poisson soit au menu. S’en suit le thé à la menthe qui dégage des arômes alléchants typiques.

Non loin, au nord, il y a Tunis, la capitale bâtie à proximité du site de Carthage. Au 13ème siècle, elle est désignée capitale du pays sous la dynastie des Hafsides.

La vieille ville, la Médina représente un modèle de la civilisation urbaine arabe en terre du Maghreb. L’Unesco l’a d’ailleurs classé au patrimoine culturel de l’humanité.
Elle fut fondée il y a treize siècles sur une étroite bande de terre séparant le lac Sedjoumi du lac de Tunis, sur le site d’un marché rural où convergeaient jadis les grandes routes sillonnant l’Africa romaine.

 

Tunis et Carthage.

Sidi Bousaïd : une jolie bourgade des quartiers chics dominant la baie de Tunis. Escale incontournable pour un thé à la menthe fraîche au " Café des Délices ", Café des Nattes de son propre nom. Dans les rues piétonnes de la petite ville de charme, les marchands accostent les touristes pour leur proposer un bouquet de jasmin, une décoration en dinanderie ou autre objet de l’artisanat local ou encore de gouteux beignets gras et caloriques.

 

Bons à savoir

Heures de vol : 3 h 

Monnaie : dinar tunisien

Sanitaire : quelques précautions de base, hors zones touristiques pour l’eau. Attention aussi au soleil, aux moustiques, scorpions et serpents.

Documents de voyage : carte d’identité pour les Européens qui voyagent en groupe. Un passeport pour les individuels.

Articles recommandés pour vous