RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

L’Union Saint-Gilloise remporte la phase classique : les 5 moments clés d’un parcours idyllique

03 avr. 2022 à 14:01Temps de lecture3 min
Par Alice Devilez

L’Union Saint-Gilloise, lauréate 1-3 ce dimanche au Standard, terminera la phase classique en tête du championnat et entamera donc les Play-offs 1 à la même position. Une première consécration, un objectif atteint, une belle reconnaissance, une présence en Coupe d'Europe la saison prochaine.

Remporter la phase classique n’offre aucun trophée, seule une confirmation lors des PO1 permettrait à l’Union de fêter... le titre de champion de Belgique.

Et c’est désormais l’objectif avoué : conserver la tête de la Pro League à l’issue de ce mini-championnat opposant les quatre meilleures équipes de la phase classique. De champion en D1B à champion en D1A en deux saisons ? Les semaines qui viennent nous le diront. En attendant, retour sur cinq moments clés de l’incroyable parcours de l’Union cette saison !

25 juillet, première journée de Pro League : Anderlecht-Union (1-3)

© Tous droits réservés

Dès l’aube de la saison, l’Union marquait des buts et les esprits ! Une victoire 1-3 face à Anderlecht dans le derby bruxellois représentait une belle entrée en matière pour les promus. Le matricule 10 retrouvait l’élite du football belge de la plus belle des manières. Un certain Deniz Undav en inscrivait deux, le début d’une longue série pour l’attaquant allemand.

Consistants, les Apaches surprenaient pas mal d’observateurs. Et si Felice Mazzu tenait sa revanche sur l’élite du football professionnel qui lui avait tourné le dos peu de temps avant ? En réalité, peu de gens s’imaginaient une si jolie suite d’histoire.

Anderlecht - Union Saint-Gilloise : 25 juillet 2021 (1-3)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 octobre, onzième journée de Pro League : Union-Seraing (4-2)

Union-Seraing, affrontement direct entre les deux promus à la mi-octobre. À coup sur l’un des matches les plus palpitants et excitants pour les Unionistes cette saison. Menés 0-2 et réduits à dix à la 45e minute, ils sont parvenus à totalement inverser la tendance et à l’emporter 4-2 !

En fin d’une première mi-temps à oublier ou l’Union encaisse par deux fois, Lazare se fait exclure pour rouspétances. On ne sait pas ce qu’il s’est passé alors dans le vestiaire pour qu’une équipe avec un tout autre visage remonte sur le terrain et emplie les buts, pourtant en infériorité numérique. Le show Mitoma pouvait alors commencer. Le Japonais monte au jeu après la pause pour briller sur la pelouse du stade Joseph Marien. Mitoma en marque trois, Undav avait entre-temps inscrit le but de l’égalisation. Mazzu et ses troupes exultent. Ils rejoignent de nouveau Bruges en tête de la Pro League.

Union Saint-Gilloise - Seraing : 16 octobre 2021 (4-2)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 janvier, 23e journée de Pro League : Union – Genk (2-1)

© Tous droits réservés

Union Saint-Gilloise Genk. Première rencontre d’une série de chocs pour les hommes de Mazzu. Pas la rencontre la plus folle de la saison, mais bien les arrêts de jeu les plus dingues. Dans le temps réglementaire Nielsen avait ouvert le score en première période mais les Limbourgeois avaient égalisé grâce à un penalty inscrit par Onuachu. La suite est tout droit sortie d’un récit à suspense.

Extrait du résumé du match, très parlant : "On se dirige vers un partage plutôt logique. Et puis tout s’emballe dans les arrêts de jeu. Deniz Undav fait trembler les filets mais déchante assez vite quand son but est annulé pour hors-jeu. Mais on n’a pas encore tout vu dans cette rencontre. Le même Undav est accroché par Mujaid Sadick. Nathan Verboomen indique le point de penalty. Après la confirmation du VAR, Dante Vanzeir, formé… à Genk, fait mouche. L’Union s’impose. Le chrono indique 99 minutes. Une montagne russe d’émotion finalement positive pour Mazzu et ses joueurs."

L’Union prenait alors neuf points d’avance sur son dauphin brugeois.

Union Saint-Gilloise - Genk : 23 janvier 2022 (2-1)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

5 février, 26e journée de Pro League : Antwerp-Union (0-2)

© Tous droits réservés

Et une petite victoire contre l’Antwerp pour clôturer cette série un peu dingue face aux principaux candidats aux PO1. Cela avait débuté contre Genk, nous en parlions juste au-dessus, pour se terminer à l’Antwerp. 10 points sur 12 possibles, trois victoires : contre Genk, Anderlecht, l’Antwerp et un partage face au Club de Bruges. Avec ce très joli bilan l’Union a définitivement prouvé qu’elle en avait dans le ventre alors que lors des matches aller, elle avait perdu des plumes face aux mêmes adversaires. Elle frappe un grand coup, tant au classement face à des concurrents directs, que moralement.

Antwerp - Union Saint-Gilloise : 05 février 2022 (0-2)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

5 mars 2022, 30e journée de Pro League : Courtrai-Union (2-3)

© Tous droits réservés

Entre la rencontre face à l’Antwerp et le déplacement à Courtrai, un événement important est à noter, le pétage de plombs de Dante Vanzeir contre Charleroi, qui lui a valu cinq matches de suspension. Les Apaches doivent donc composer sans leur maître à jouer. Ils perdent des plumes à Eupen, et affrontent ensuite Courtrai.

Ce match face à Courtrai est de nouveau digne d’un film ou presque. Alors que Selemani ouvre rapidement le score pour les Courtraisiens mais Nielsen égalise lui aussi rapidement. L’Union prend l’avantage pour la première fois après l’heure de jeu, mais Selemani ne l’entend pas de cette oreille et égalise à son tour. À la 87e minute, le magicien Undav décide alors de la rencontre. Il inscrit un somptueux but qui offre les trois points en fin de rencontre aux siens. Les émotions immergent de nouveau les Unionistes.

Sur le même sujet

Casper Nielsen sur les forces de l'Union : "On gagne toujours en équipe, c’est une grosse différence par rapport aux autres"

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous