RTBFPasser au contenu

L'Union Européenne veut sanctionner les responsables de la crise politique libanaise pour pousser la création d'un gouvernement

L'Union Européenne veut sanctionner les responsables de la crise politique libanaise pour pousser la création d'un gouvernement
30 juil. 2021 à 17:551 min
Par Belga

Les représentants des Vingt-sept États membres de l'UE (Conseil) ont adopté vendredi un cadre juridique en vue de sanctionner les responsables de la crise politique au Liban.

Cette menace de sanctions individualisées - interdiction d'entrée dans l'UE, gel des avoirs, interdiction de financements venant de l'UE - doit permettre d'accélérer la formation d'un nouveau gouvernement et les réformes nécessaires.

Elle vise notamment les personnes ou les entités qui entravent le processus politique démocratique en faisant obstacle de manière persistante à la formation d'un gouvernement, ou la tenue d'élections.

Elle vise aussi ceux qui compromettent la bonne gouvernance dans le secteur public ou la mise en œuvre de réformes dans les secteurs bancaire et financier. Sont aussi visés ceux qui commettent des manquements financiers graves concernant des fonds publics, notamment la corruption et l'exportation non autorisée de capitaux.

Crise politique depuis l'explosion du port de Beyrouth

Le Liban connaît depuis des mois l'une des pires crises politiques et économiques de son histoire. Le gouvernement avait démissionné peu après l'explosion dévastatrice d'un entrepôt dans le port de Beyrouth. Les principaux blocs politiques se neutralisent dans la recherche d'un nouveau gouvernement. L'élite politique libanaise est régulièrement accusée de corruption généralisée.

Lundi dernier toutefois, le président Michel Aoun a chargé Najib Mikati, ex-Premier ministre, de former un nouveau gouvernement dans les plus brefs délais, après l'échec de ses deux prédécesseurs. Ce milliardaire est perçu par beaucoup au Liban comme l'un des symboles d'un pouvoir accusé de corruption et de népotisme, et est soupçonné d'enrichissement illicite.

 

Articles recommandés pour vous