RTBFPasser au contenu

L'orthographe, cet outil clivant

L'orthographe, cet outil clivant
13 avr. 2017 à 11:33 - mise à jour 13 avr. 2017 à 11:333 min
Par dubm

"C'est hyper important l'orthographe; dans la vie active,
on ne prendra pas quelqu'un au sérieux s'il ne sait pas écrire correctement."

 

"Savoir écrire c'est la base de tout : écrire un CV, une lettre de motivation."

 

"Personnellement, quand je reçois un CV d'un futur employé
et qu'il comporte une faute d'orthographe, je ne vais pas plus loin, je jette."

 

"Je n'oserai jamais envoyer une lettre que j'ai rédigée toute seule ;
je ne veux pas avoir l'impolitesse d'envoyer des fautes d'orthographe."

 

"Quand j'ouvre un journal et qu'il y a trop de fautes, je ne sais plus lire l'article.
Sur une affiche ou sur Facebook, c'est encore pire."

"Moi, je ne supporte pas de voir une faute d'orthographe.
Mais je sais que d'autres n'en ont rien à faire."

 

"Corriger les fautes des gens c'est juste pour se donner un genre."

 

 

Autant de témoignages recueillis en rue, qui montrent la divergence d'opinions en matière d'orthographe...

Un rapport moins comminatoire à l'orthographe ?

Facebook, un média qui nous pousse à écrire bien plus qu'on ne le faisait avant...

Michel Francart est un observateur des pratiques orthographiques et linguistiques de ses contemporains, qui, selon lui, en disent long sur la société d'aujourd'hui : "On n'a jamais autant écrit qu'à l'heure actuelle", explique-t-il. "C'est ça la différence avec un passé récent : aujourd'hui, on écrit sur des blogs, sur les réseaux sociaux, avec un rapport à l'écriture qui n'est plus du tout le même que celui qu'on pouvait avoir auparavant avec l'orthographe à l'école primaire, par exemple. On y fait moins attention, ce qui veut dire que dans des lieux informels comme ceux-là, le rapport à l'orthographe n'étant plus aussi comminatoire qu'auparavant, il y a un laisser-aller par rapport à toutes ces règles."

L'orthographe élimine et discrimine

L'orthographe est un instrument social, un instrument de sélection. Cela va des CV qui passent à la poubelle à cause des erreurs d'orthographe dedans, aux épreuves de sélection de chauffagistes impliquant des tests de langues qui ne sont pas en rapport direct avec les qualifications du poste. Cette orthographe, qui est donc devenue une valeur sociale d'élimination et de pouvoir pour ceux qui la détiennent, montre comment à quel point notre société discrimine...

"Personne n'est à l'abri d'une faute ou du doute"

L'orthographe, cet outil clivant

Internet offre une multitude d'outils d'aide orthographique et les éditeurs d'ouvrages de référence se sont mis au diapason, en proposant leurs propres versions électroniques. Marie-Amélie Englebienne, éditrice en lettres et sciences humaines chez De Boeck Supérieur, explique que les versions papiers ont toujours la cote : "en langue française, on a "Le Bon Usage" qui est vraiment l'ouvrage phare, la référence en grammaire; on a aussi des ouvrages plus simples comme le "Petit Grevisse" qui vous donne une réponse rapide et très fonctionnelle à des questions de grammaire, et qui s'adresse donc à la majorité des gens."

Pour Marie-Amélie, dire que les gens écrivent de plus en plus mal est une erreur... "En réalité, les gens sont de plus en plus amenés à l'écriture", éclaire-t-elle. "Le mail a restauré la communication épistolaire, on est en plus passé au chat sur internet, etc. Donc les jeunes écrivent plus qu'avant ; les managers qui allaient tout dicter à leur secrétaire qui emballaient le tout, prennent aujourd'hui leur ordinateur et écrivent eux-mêmes."

L'orthographe, un besoin socio-professionnel ?

"La langue française reste une question ou un problème pour tout le monde, d'autant plus aujourd'hui puisqu'on n'a plus de personne qui font l'intermédiaire entre vous et la langue", explique Marie-Amélie Englebienne. "Du coup l'orthographe est ressentie comme un besoin au niveau socio-professionnel, parce que chacun doit maîtriser sa propre orthographe."

La suite de ce reportage sur l'orthographe, ci-dessous !

 

Orthographe

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous