Icône représentant un article video.

Football

L'Option Data : "La Nations League est plus difficile à gagner que la Coupe du Monde"

L'Option Data : "La Nations League est plus difficile à gagner que la Coupe du Monde"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans "Complètement Foot", Stéphane Medeiros, analyste vidéo et formateur ACFF, a tenté d'objectiver la difficulté de la Nations League. Il l'a comparée avec le dernier Euro et la dernière Coupe du Monde. Avec David Houdret, Pascal Scimè et Clément Tainmont, il a discuté des data liées à ces différentes compétitions.  

Pour réaliser cette comparaison entre les différentes compétitions internationales, Stéphane Medeiros s'est basé sur le classement FIFA. Il a analysé le parcours des différents vainqueurs ainsi que des finalistes des deux éditions de Nations League, du dernier Euro et de la dernière Coupe du Monde. 

Il a commencé par revenir sur le parcours de la Croatie, finaliste lors de la Coupe du Monde 2018. "La position moyenne de ses adversaires était de 48 au classement FIFA, en prenant en compte le tournoi en Russie mais aussi la phase qualificative." En parallèle, il a aussi dressé le parcours de la France, championne du monde. "On est à la 46e position moyenne. Si on regarde uniquement le tournoi en Russie, la France a joué des adversaires ayant une position moyenne du 14e rang, la Croatie du 21e rang." 

Il s'attarde ensuite sur le dernier Euro où l'Italie a été sacrée devant l'Angleterre. "Au niveau des qualifications, on est sur la 56e position moyenne pour les adversaires de l'Italie et la 46e position pour ceux de l'Angleterre. Des adversaires assez loin dans le classement. Sur la phase finale uniquement, on est sur la 13e position moyenne pour les adversaires de l'Italie et la 22e position pour ceux de l'Angleterre. C'est déjà mieux quand on regarde les phases finales."

Il présente enfin les data de la Nations League. "Lors de la première édition, on avait des groupes de trois équipes. Cette année-là, les finalistes étaient les Pays-Bas et le Portugal. Sur la phase qualificative, les Pays-Bas ont un adversaire à la 7e position moyenne du classement FIFA et le Portugal à la 17e. En phase finale, leurs adversaires ont une 6e position moyenne pour les Pays-Bas et une 12e position pour le Portugal." L'édition de l'année passée comportait des groupes de 4 équipes. "Les adversaires des finalistes avaient une position moyenne de 15 pour l'Espagne, de 9 pour la France. Et lors de la phase finale, la position moyenne des adversaires pour l'Espagne et la France était de 5. La Nations League est clairement plus difficile à gagner."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous