Tendances Première

L'Italie, nouveau pays producteur de bières : on y dénombre plus de 800 brasseries en 2022

Tendances Première: Les Tendanceurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

24 nov. 2022 à 15:37Temps de lecture2 min
Par Laurent Munster

Pays de la dolce vita, on profite généralement des saveurs italiennes que sont les pizzas, les pâtes, le vin et le café. Et pourtant, le pays de la Botte est aussi un producteur de... bières ! Découverte houblonnée dans Tendances Première.

L’Italie devient une vraie nation brassicole. Certes la consommation est loin de celle des Tchèques, les champions du monde (avec 188 litres de bière par personne par an), on est encore loin de la Belgique avec 65.8 litres, mais on s’en rapproche avec un peu moins de 35 litres par an et par habitant. En terme de consommation globale, l’Italie se situe à la 5e place au niveau Européen, derrière l’Allemagne, l’Angleterre, la Pologne, La France et l’Espagne.

Une production qui suffit à combler la demande interne ?

Et résultat immédiat, le nombre de brasseries est en train de fleurir à tout bout de champ dans la Botte.

De 75 brasseries en 2007, on est passé à environ 800 brasseries indépendantes en Italie pour environ 3.000 emplois directs. On en dénombrait déjà 600 en 2016. On est bien sur encore très très loin du marché du vin. Mais on est sur un bonne tendance, similaire à ce qu'il se passe partout en Europe. Au total, on brasse 450.000 HL par an en Italie.

Cette production n'est cependant pas suffisante pour combler la demande sur le territoire italien.

D'abord, ce chiffre ne représente que la partie craft et ensuite les Italiens, preuve s'il en est besoin qu'il reste de la place pour créer plus de brasseries, sont des gros importateurs de bière. La Belgique est d’ailleurs le pays chez qui les Italiens se fournissent en priorité et représente 33% des importations en Italie et pas que chez AB-Inbev.

Les régions productrices de bière

Alors ou trouver ces bières artisanales en Italie ? Si en France on trouve des brasseries partout, autant la tendance est plus mitigée en Italie et les majorités des brasseries se trouvent au nord, qui sont aussi les régions les plus peuplées. 

Les régions les plus prolifiques sont la Lombardie avec pas moins de 108 brasseries, suivie du Piémont et de la Toscane avec chacune 58 brasseries. Étonnement, la Sicile se débrouille plutôt pas mal avec 35 brasseries. À l’inverse en Calabre par exemple, vous n’en trouverez que 11 sur le territoire.

Quelles sont les styles de bières produits en Italie ?

Comme les Italiens débarquent sur le marché de la bière, le public est encore extrêmement traditionnel. C’est donc sans surprises que l’immense majorité des bières produites sont des lagers (à fermentation basse), donc grosso modo, de la pils comme la Tipopils. Mais cette tendance évolue. Là ou la pils représentait 90% des bières produites en 2015 on était redescendu à 81% en 2021. Depuis 2015 d'ailleurs, il existe une trappiste italienne, la Tre Fontane. Preuve que les mœurs évoluent et que les Italiens sont prêts à goûter d'autres saveurs comme cette IPA Wrong Side of the Road de la brasserie Lambrate basée à Milan.

Et les productions séduisent à l'extérieur.

Les volumes exportés sont en hausse constante depuis 2017 en Europe, principalement vers le Royaume-Uni et la France, mais pas que car un volume de plus en plus important est envoyé chaque année aux États-Unis ou encore en Australie et Afrique du Sud. Il y  a même un style officiel de bière qui a été inventé en Italie (IGA), c’est le seul dont la paternité revient à l’Italie.

Nathalie Poulet

Articles recommandés pour vous