RTBFPasser au contenu

Economie

L'Invitée Eco : Allison Vanderplancke, CEO de Chaussures Maniet depuis un an

L'Invitée Eco : Allison Vanderplancke, CEO de Chaussures Maniet depuis un an

Allison Vanderplancke est officiellement devenue la CEO de l’entreprise Chaussures Maniet, il y a un an. Elle a succédé à son père George Vanderplancke à la tête de cette entreprise du Brabant wallon qui emploie plusieurs centaines de personnes. Un an après, son regard est positif : "La succession s’est plutôt très bien passée. Il faut dire qu’aujourd’hui, ça fait pile cinq ans que je travaille dans l’entreprise familiale, donc, j’ai eu l’occasion pendant les quatre premières années de prendre ma place. Avant ça, j’allais souvent travailler aux différents postes pour connaître les métiers dans l’entreprise. Il faut être humble et faire confiance aux équipes en place, et c’est vrai, il faut construire sa légitimité en interne". Mais elle reconnaît aussi qu’"il y a encore du boulot".

La concurrence féroce du commerce en ligne

Le marché de la chaussure évolue à toute vitesse. Les modes de consommation, les consommateurs ont changé. "Le consommateur n’a plus les mêmes priorités qu’il y a cinq ans, constate Allison Vanderplancke. Maintenant, il a tendance à privilégier les vacances et les technologies, moins les vêtements et les chaussures. Tout l’enjeu pour nous est donc de rester agile et de proposer le bon choix au consommateur au bon moment." Pas simple pour une PME familiale d’autant que, dans le secteur de la chaussure, il faut faire face à des sites de commerce en ligne surpuissants, comme Zalando ou Sarenza. Chez Maniet aussi, on voit des clients qui viennent essayer les chaussures en magasin mais les commandent sur les grands sites de commerce en ligne… Le groupe Maniet a donc également ouvert un site de vente en ligne et le constat, c’est que les ventes y augmentent plus rapidement qu’en magasin.

Articles recommandés pour vous