Football

L'Inter en finale de l'Europa League face à Séville, Lukaku meilleur buteur belge en C3

Inter - Shakhtar : 1-0 (LIVE Vidéo)
17 août 2020 à 05:36 - mise à jour 17 août 2020 à 21:17Temps de lecture2 min
Par Pierre Lambert

C’est fait, l’Inter Milan aura la possibilité de soulever le trophée de l’Europa League ce vendredi s’il bat Séville. Les Italiens se sont imposés 5-0 face à des Ukrainiens qui n’ont quasi rien montré. Romelu Lukaku en a profité pour inscrire deux buts et devenir le meilleur buteur belge de l’histoire dans cette compétition.

Une première mi-temps contrôlée par l’Inter

Il n'aura fallu que 19 minutes pour que le score passe à 1-0. Sur une accélération de Barella qui trouve sur son centre la tête de Lautaro Martinez qui fait 1-0. L'Argentin inscrit son premier but en Europa League cette saison. L'ouverture du score est un peu une surprise, car avant cela, l'Inter joue bas et ne presse pas ou peu son adversaire. De son côté, le Shakthar mets le pied sur le ballon sans toutefois se montrer dangereux.

Mais ce but va changer la donne. Le club ukrainien n'ayant pas le choix que de se montrer un peu plus dangereux. Mais en face, c'est l'Inter. Et le club italien n'a encaissé qu'un but sur ses 5 derniers matches.
La défense italienne, parfois repliée à 5 sur la ligne arrière tient bon. Le Shakthar tente bien de se montrer dans la partie de terrain adverse, mais sans vraiment faire trembler les hommes de Conte.

Du coup, pourquoi changer une tactique. L'Inter reste bas, mais passe tout près de doubler la marque par deux fois. A la 26e d'abord, mais le centre de Young passe juste au-dessus du pied de Martinez. Au deuxième poteau, dans les six mètres, D'Ambrosio rate sa reprise qui file à droite des cages de Pyatov. Ensuite, à la 34e, Barella passe de peu de faire 2-0. Mais son tir puissant est capté par le gardien. Avec ce style de jeu, l'Inter endort le Shakhtar. 

Le premier vrai tir de la partie pour les hommes de Luis Castro arrive enfin, à la 44e. Pour le reste, ça manque d'idée et d'envie du côté ukrainien. 

Une seconde période toujours aussi morne du Shakhtar, l'Inter en profite

Il va donc falloir changer quelque chose en deuxième période. L’Inter continue d’évoluer bas et de faire confiance à ses contre-attaques. L’une d’elles passe tout près de doubler la marque, mais la tentative de lob de Martinez à la 49e ne donne rien, tout comme son tir sur le corner qui suit. L’Argentin est mieux dans cette partie que Romelu Lukaku. Le Shakhtar ayant peur de laisser trop d’espace à notre attaquant, comme le prouve son enroulé à la 51e.

Le temps passe et à l’heure de jeu, Donetsk a réalisé 450 passes, soit près du double de l’Inter. Une possession de balle très stérile. Car le Shakhtar n’a toujours eu aucune occasion dans cette deuxième période. Il faut attendre la 63e pour qu’enfin les Ukrainiens se procurent la plus belle possibilité. Mais Junior Moraes voit sa tête filer droit sur Handanovic.

Du coup, l’Inter en profite pour mettre le second but de la soirée. Sur une nouvelle contre-attaque, c’est cette fois D’Ambrosio qui fait mouche. Le club italien fait un pas de plus vers la finale. La machine Conte est bien huilée. Trop pour le Shakhtar. Si Lukaku loupe le 3-0 à la 71e, Martinez inscrit un doublé 2 minutes plus tard.

La messe est dite. L’Inter fait même 4-0 et 5-0 via Lukaku qui inscrit par la même occasion au moins un but lors des dix derniers matches d’Europa League (record en cours) et qui devient le meilleur buteur belge en C3 en effaçant des tableaux Erwin Vandenbegh (19 buts, 5 avec Anderlecht, 8 avec Everton et 6 avec l’Inter).

Avec cette belle victoire, l’Inter tentera donc de soulever l’Europa League ce vendredi en défiant Séville.

Loading...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous