Economie

L'inflation à 9,94% en août, au plus haut depuis mars 1976

30 août 2022 à 18:29Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Après avoir très légèrement reflué en juillet, l'inflation est repartie vers les 10% en août, pour atteindre 9,94% par rapport à 9,62% le mois dernier, selon des données publiées mardi par le SPF Economie. Ce niveau n'avait plus été vu en Belgique depuis le mois de mars 1976.

L'inflation sur la base de l'indice santé augmente, quant à elle, de 9,07% en juillet à 9,70% en août. L'indice santé lissé s'élève en août à 119,39 points. Le prochain indice pivot pour la fonction publique et les allocations sociales - le précédent ayant été dépassé en juillet - est fixé à 120,73 points.

Comme les mois précédents, le haut taux d'inflation est à nouveau largement dû aux prix élevés de l'énergie, qui est environ moitié plus chère qu'il y a un an. L'inflation de l'énergie atteint en effet désormais 49,81% et contribue à hauteur de 4,43 points de pourcentage à l'inflation totale.

Le prix des produits alimentaires

En outre, le prix des produits alimentaires, y compris les boissons alcoolisées, a fortement augmenté ces derniers mois, progressant de 9,71% en août, contre 9,24% un mois plus tôt. En novembre, elle ne s'élevait encore qu'à 0,47%. 

L'inflation des huiles, du poisson, des produits laitiers, du pain et des céréales ainsi que de la viande a fortement augmenté ces derniers mois. Celle des huiles a atteint 21,3% ce mois-ci (contre 3,6% en novembre). Pour le poisson, elle est actuellement de 13,2% (pour -0,4% il y a quelques mois). L'inflation des produits laitiers est de 12,4%, contre 0,6% en novembre, tandis que les prix du pain et des céréales ont progressé de 12,7% en août, pour 1,7% il y a neuf mois. Enfin, l'évolution en la matière pour la viande a été de 10,2% ce mois-ci, contre 0,8% en novembre, illustre Statbel, l'office statistique belge.

L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, s'est établie à 5,74% en août, contre 5,49% en juillet, indique encore Statbel.

Les principales hausses de prix enregistrées en août concernaient l'électricité, le gaz naturel, le pain et les céréales, les vêtements, les confiseries, les boissons alcoolisées, les chambres d'hôtel, la viande et les produits pour soins corporels. Les carburants, le gasoil de chauffage et les fruits ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice.

Sur le même sujet

La BCE frappe un grand coup pour gagner son pari sur l'inflation

Economie

Prix de l'énergie : Cécile Neven, de l'Union Wallonne des Entreprises, plaide pour un "tarif de transition énergétique"

Matin Première

Articles recommandés pour vous