L'Inde et la Chine discutent d'une nouvelle désescalade sur leur frontière

L'Inde et la Chine discutent d'une nouvelle désescalade sur leur frontière
26 févr. 2021 à 07:55Temps de lecture1 min
Par Belga

Les ministres indien et chinois des Affaires étrangères ont discuté d'une nouvelle désescalade après avoir accompli un désengagement sur une partie disputée de leur frontière himalayenne, ont annoncé New Delhi et Pékin, après des mois de tensions.

Le dernier affrontement grave entre militaires chinois et indiens dans cette zone date de juin 2020 et avait fait des morts des deux côtés: 20 du côté indien selon New Delhi et quatre côté chinois selon Pékin.

Au cours d'un appel qui a duré 75 minutes avec son homologue Wang Yi jeudi, le ministre indien des Affaires étrangères S. Jaishankar a déclaré que "les deux parties devraient à présent résoudre rapidement les questions en suspens", selon un communiqué de son bureau et ensuite envisager une plus large désescalade des troupes. 

De son côté, Wang Yi, cité par les médias d'Etat chinois, a déclaré que la situation dans la région du lac Pangong Tso s'était "considérablement améliorée", tout en affirmant que l'Inde "a fait marche arrière dans sa politique à l'égard de la Chine, ce qui a affecté et perturbé la coopération bilatérale".

Les deux parties ont en outre convenu de mettre en place une liaison téléphonique d'urgence. Une ligne est déjà établie entre les hauts commandants militaires.