Monde Amérique du Nord

L'homme qui a tenté d'assassiner Ronald Reagan sera bientôt libéré sans conditions

L'homme qui a tenté d'assassiner Ronald Reagan sera bientôt libéré sans conditions

© Belga

01 juin 2022 à 18:21Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

John Hinckley Jr, l'homme qui a tenté d'assassiner en 1981 l'ancien président des États-Unis Ronald Reagan, sera libéré sans conditions le 15 juin prochain, ont rapporté des médias américains sur base d'une décision du juge fédéral.

Aujourd'hui âgé de 67 ans, John Hinckley Jr. avait tiré le 30 mars 1981 sur le président américain lorsque ce dernier quittait l'Hôtel Hilton de Washington. Il avait déclaré qu'il voulait impressionner l'actrice Jodie Foster, qu'il avait vue dans le film "Taxi Driver".

Une de ses balles avait ricoché sur la limousine présidentielle et était venue heurter Ronald Reagan à proximité du cœur. L'ancien acteur avait survécu à ses blessures, mais avait dû subir une intervention chirurgicale. Lors de cette attaque, trois autres personnes avaient été blessées, dont le porte-parole de la Maison Blanche de l'époque, James Brady.

Ce dernier s'est retrouvé partiellement paralysé, avec des problèmes d'élocution. À la suite de son attaque, John Hinckley Jr. n'a pas tenté de s'échapper et a été interpellé directement.  Lors d'un procès en 1982, John Hinckley Jr. avait été déclaré innocent, n'ayant agi que sur le coup de la folie selon les magistrats de l'époque. Il avait, dès lors, été interné dans un hôpital psychiatrique jusqu'en 2016.

À partir de cette date, il avait été placé sous contrôle judiciaire et sous tutelle de sa mère à Williamsburg. Il avait une liberté de mouvement limitée, puisqu'en plus de cela, il devait porter un bracelet électronique. Ces conditions vont désormais être totalement levées à partir du 15 juin prochain.

Sur le même sujet

Documentaire "First ladies": Hillary Clinton et Nancy Reagan

Retour aux sources

Articles recommandés pour vous