Séries RTBF

"L'homme de nos vies" : une série addictive sur un "arnacœur" sans scrupule

Flore Bonaventura et Jonathan Zaccaï dans "L'homme de nos vies"

© Tous droits réservés

01 déc. 2022 à 13:20 - mise à jour 08 déc. 2022 à 14:07Temps de lecture2 min
Par Noémie Jadoulle

Inspirée d'histoires vraies comme celle de "L'Arnaqueur de Tinder", cette mini-série coproduite par la RTBF raconte l'alliance entre quatre femmes pour faire tomber celui qui a escroqué leurs cœurs et leurs comptes en banque… À voir sur La Une les 8 et 15 décembre à 20h30, et en replay sur Auvio.

Beau, séduisant, riche, cultivé, Alex rencontre peu de difficultés en amour. Mais Alex ne s'appelle pas Alex, et ses partenaires sont loin d'être des amoureuses… Démasqué par Camille à qui il a vidé le compte en banque, l'homme est un escroc aguerri qui séduit les femmes avant de les laisser sur le carreau, et généralement sans argent. Déterminée, Camille va retrouver trois autres de ses victimes pour tenter de le faire inculper.

Loading...

Plusieurs personnages en un

Alors qu'elle débute comme une jolie comédie romantique, sous le rythme enjoué d'une cover de L.O.V.E., L'homme de nos vies vire rapidement au gentil thriller. À l'affiche de la série, Jonathan Zaccaï (Le Bureau des Légendes, Infidèle) est extrêmement convaincant dans ce rôle de psychopathe. Un rôle d'ailleurs très attractif pour le comédien : "J'me suis dis qu'on avait pas souvent l'occasion de jouer un personnage qui joue lui-même dans la vie plusieurs personnages, et qui se transforme par rapport à ce qu'il vit, nous confiait le comédien lors de la dernière édition du Festival de La Rochelle. C'est difficile de refuser ça et de ne pas être excité en tant qu'acteur puisque finalement c'est ce qu'on fait". 

Flore Bonaventura, Odile Vuillemin, Helena Noguerra et Elodie Frégé
Flore Bonaventura, Odile Vuillemin, Helena Noguerra et Elodie Frégé © Tous droits réservés

Jonathan Zaccaï, infatigable séducteur ?

Le comédien belge, expatrié à Paris depuis de nombreuses années, se voit souvent attribuer des rôles de séducteur. On pense indéniablement à Raymond l'éternel dragueur dans Le Bureau des Légendes, ou à Matteo dans Infidèle, le remake français de Docteur Foster. Même si sa carrière ne se limite pas à ça, Zaccaï reconnait aimer se glisser dans ce type de personnage : "J'aime bien jouer, dans le sens le plus large du terme. C'est amusant de jouer un séducteur en règle générale, et moi j'étais très fan de Hugh Grant, j'aime bien la comédie romantique". Mais le comédien prévient : "Ici ce n'est pas une comédie romantique : au début, on pourrait se dire que c'est juste un séducteur, et puis ça glisse, ça glisse, et on se rend compte que le mec est louche".

 

Jonathan Zaccaï
Jonathan Zaccaï © Tous droits réservés

Même si l'intrigue de L'homme de nos vies n'est pas immédiatement tirée d'un fait réel, les deux scénaristes, Alice Van Den Broek et Eliane Vigneron, se sont inspirées de plusieurs histoires vraies d'arnaques "sentimentales". On pense par exemple à l'escroc Simon Leviev (de son vrai nom Shimon Hayut), rendu "célèbre" par le documentaire Netflix L'arnaqueur de Tinder.

Face à lui, Zaccaï trouve quatre partenaires de jeu solides : Odile Vuillemin (qui jouait déjà avec lui dans le téléfilm Il est elle), l'actrice et chanteuse belge Helena Noguerra, la comédienne française Flore Bonaventura (Commissaire Magellan) et l'ex "star-académienne" Elodie Frégé.

L'homme de nos vies, un thriller passionnant à découvrir les 8 et 15 décembre sur La Une, à 20h30, et en replay pendant 7 jours sur Auvio.

Jonathan Zaccaï
Jonathan Zaccaï © Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous