RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

L'ex-international de foot Tony Vairelles condamné à de la prison ferme

L'ex-international de foot Tony Vairelles condamné à de la prison ferme
16 mai 2022 à 13:20Temps de lecture2 min
Par AFP

L'ancien attaquant de l'équipe de France de football, Tony Vairelles, a été condamné lundi à 5 ans de prison dont 2 avec sursis par le tribunal correctionnel de Nancy pour des violences avec arme commises dix ans plus tôt à la sortie d'une boîte de nuit.

Ses trois frères ont également été condamnés à des peines de prison ferme: 5 ans dont 2 avec sursis aussi pour Fabrice Vairelles et 3 ans dont deux avec sursis pour Jimmy et Giovan. Ils étaient jugés pour avoir ouvert le feu et blessé trois vigiles d'une discothèque d'Essey-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) en 2011.

"Nous allons faire appel, je ne désespère pas de faire entendre raison à la justice, à savoir qu'on ne condamne pas quelqu'un au bénéfice du doute", a déclaré à l'AFP l'un de leurs avocats, Me Frédéric Berna, fustigeant un jugement "à la hauteur de ce dossier, une instruction ratée et minable".

"Quand, après 10 ans d'enquête, on envoie des gens en prison au doigt mouillé, je trouve que ce n'est pas très rassurant", a-t-il insisté.

Fabrice, 55 ans, Jimmy, 41 ans, Giovan, 30 ans, et Tony Vairelles, 49 ans, répondaient de "violences en réunion, avec préméditation et avec arme", et encouraient jusqu'à dix ans de prison et 150.000 euros d'amende.

8 sélections en équipe de France

Les trois vigiles ont quant à eux été condamnés à des peines d'emprisonnement avec sursis: trois mois pour l'un et quatre mois pour les deux autres. Ils étaient poursuivis pour violences en réunion avec armes, en l'occurrence "une bombe lacrymogène, des barrières de sécurité et une matraque".

Les conseils des Vairelles avaient aussi plaidé la nullité de la procédure, arguant de la lenteur de l'enquête qui a vu se succéder quatre juges d'instruction en dix ans, une demande rejetée par le tribunal.

Lors du procès, le procureur de la République, François Pérain, avait requis trois ans de prison ferme à l'encontre de Tony Vairelles, trois ans aussi contre son frère Fabrice et 6 mois ferme pour Giovan et Jimmy.

Le parquet avait aussi requis quatre mois avec sursis pour l'un des vigiles et la relaxe pour les deux autres, reconnaissant la légitime défense.

Une nouvelle audience doit fixer le 5 décembre prochain le montant des éventuels dommages et intérêts que les frères Vairelles devront verser à leurs victimes. Mais, dès à présent, le tribunal a ordonné le versement d'une provison de 10.000 euros à chacun d'entre eux.

Tony Vairelles a été sélectionné à huit reprises en équipe de France, de 1998 à 2000 (1 but). Attaquant haut en couleur à la célèbre "coupe mulet", il a notamment porté les couleurs de Lens, Lyon, Bordeaux, Bastia et Gueugnon.

Articles recommandés pour vous