RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'eSport, la discipline qui fait rêver les jeunes, est-elle un sport?

L'e-sport, réel sport ou simple hobby ?
04 oct. 2017 à 12:07Temps de lecture2 min
Par Audrey Vanbrabant

Ils sont de plus en plus que ce soit en Belgique ou ailleurs dans le monde à pratiquer l'e-sport. E comme électronique. Comme son nom l'indique, cette discipline rassemble des joueurs professionnels de jeux vidéos sportifs tels que Fifa. Simple divertissement ou réel job ? 

Aux États-Unis et en Corée du Sud, les compétitions d'e-sport rassemblent jusqu'à 40.000 personnes. Un chiffre pas si étonnant quand on sait qu'environ 2 milliards d'êtres humains ont au moins testé un jeu vidéo dans leur vie. Par définition, l'e-sport est donc le fait d'avoir une compétition sur un jeu électronique. Que ce soit en réseau ou dans des LANE (réseaux informatiques locaux).

E-sport et club de foot

En Belgique, il existe des bars à Bruxelles et Charleroi exclusivement dédiés à cette discipline dans lesquels s'affrontent les plus férus de gaming. Aussi, le football virtuel s'invite dans le réel. Plusieurs clubs de foot ont leur propre joueur d'e-sport. PSG, Ajax, Manchester et... le Royal Sporting Club d'Anderlecht qui estle premier club belge. Si à première vue on ne comprend pas l'utilité de la démarche, elle s'explique rapidement par l'envie des grands clubs de rajeunir leur base de supportes. Des aspects financiers intéressants également notamment en termes de publicité. 

Parce que l'e-sport est un vrai marché. En Asie, la discipline est d'ailleurs un véritable projet de vie pour de nombreux jeunes."C'est le futur et ça peut aller très loin. Remplir des stades, attirer des foules, devenir un métier." explique un joueur. Un job bien payé d'ailleurs puisque les stars de l'e-sport empochent jusqu'à 15 millions d'euros pour les plus grands tournois. Le PSG verse, par exemple, un salaire mensuel de 28.000 euros à ses joueurs. 

Mais du coup, sport ou pas ?

Reste à savoir si le sport en ligne peut être qualifié de vrai sport. La question divise. Pour Jean-Michel De Waele, professeur du sport à l'ULB "Le logiciel est privé, tout est contrôlé par le privé et on ne sait pas exactement ce qu'il y a dans le logiciel. Il me semble que ça dénature véritablement l'idée même de pratique sportive." 

Pourtant, l'e-sport demande des capacités mentales, beaucoup d'entrainement, de stratégies, de techniques, de gestes physiques impressionnants. "Les plus grands font 7 actions différentes par seconde." Les joueurs se blessent, se dopent, ont des fans, deviennent des stars. Une image assez similaire au football. Alors, sport ou pas sport ? 

Loading...

Articles recommandés pour vous