RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'enseigne de vêtements Cameleon rouvre grâce à l'investissement de ses employés

L'enseigne de vêtements Cameleon rouvre grâce à l'investissement de ses employés
26 déc. 2020 à 13:29 - mise à jour 26 déc. 2020 à 14:45Temps de lecture1 min
Par RTBF

Tombée en faillite le 25 novembre dernier, l’enseigne de vente de vêtements Cameleon a rouvert ce samedi. Le pari est osé : les 80 employés s’associent au projet pour relancer l’activité de leur entreprise. Ceux qui le souhaitent deviendront donc actionnaires.

Pour les employés, cette réouverture est une immense fierté. Après la faillite de l’enseigne en novembre dernier, la plupart d’entre eux ont décidé de participer à la phase de relance du magasin en devenant candidat repreneur. Parmi eux Christophe Claude, qui y travaille depuis 10 ans : "On reste au chômage, on peut travailler et notre contribution est que nous ne sommes pas payés par la boîte. L’argent va être réinvesti pour pouvoir repartir sur de bonnes bases. C’est notre façon d’investir dans la société. J’ai trouvé que c’était une très bonne idée et j’ai directement été partant", explique-t-il.

"On doit donner le meilleur de nous-même"

Pendant deux mois, tout en conservant leurs allocations de chômage, ils permettront à la société de percevoir le fruit de leur travail et des ventes. En échange, ils pourront devenir ensuite actionnaires, à des niveaux différents suivant leur contrat. "C’est très difficile à réaliser, mais cela nous pousse à nous investir un peu plus. Puisqu’il y a quand même une partie de nous là-dedans, on doit donner le meilleur de nous-même", estime Hasna Haj Benyali, aussi employée chez Cameleon.

Les clients rencontrés le jour de la réouverture sont également satisfaits.

Thibaut Dehem est un des entrepreneurs qui ont racheté le fonds de commerce avec la direction. Il est convaincu que l’enseigne peut encore évoluer, même avec le coronavirus.

Pascale Switten, la nouvelle CEO de Cameleon, explique que "cette équipe s’est montrée résiliente, persévérante et prête à se battre pour la continuité. On s’est senti très soutenu et c’est important : on ne va pas faire un projet que l’on a nommé notre projet de vie si on ne se sent pas soutenu".

Le soutien émane également de la Région bruxelloise qui, comme les 80 employés, veut croire au succès de ce projet plutôt osé.

La marque Caméléon relancée par ses employés qui vont devenir actionnaires

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous