RTBFPasser au contenu

Monde

L'EI affirme avoir décapité l'otage britannique David Haines

L'EI affirme avoir décapité l'otage britannique David Haines

La vidéo commence par la rediffusion d'une interview du Premier ministre britannique David Cameron dans laquelle ce dernier évoque l'Irak, jusqu'à une interruption intitulée "Message aux alliés de l'Amérique".

Comme lors des exécutions précédentes des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, un homme masqué et vêtu de noir apparaît alors au côté d'un autre homme agenouillé vêtu de vêtements oranges similaires à ceux que portent les prisonniers à Guantanamo.

Il s'agit apparemment de l'otage britannique David Haines, qui adresse un message à la caméra avant de se faire décapiter, comme l'affirme l'Etat islamique.

L'otage déclare tenir David Cameron pour "entièrement responsable" de son exécution avant de faire allusion à la participation "volontaire" du Royaume-Uni dans la coalition anti-jihadistes que les Etats-Unis ont mise en place ces derniers jours.

Si l'information n'a toutefois pas encore été confirmée de source officielle, le Royaume-Uni a indiqué travailler "urgemment" à sa vérification. David Cameron a quant à lui qualifié cet acte d'"ignoble" et a promis de "traquer ces meurtriers".

Loading...
Loading...

L'Etat islamique avait menacé d'exécuter David Haines dans la vidéo qui montrait la décapitation de Steven Sotloff, le deux septembre dernier. De la même manière, dans la vidéo dans laquelle il prétend décapiter David Haines, l'EI menace de tuer un nouveau citoyen britannique: Alain Henning.

Ce samedi, les parents de David Haines avaient adressé un bref message aux jihadistes dans lequel ils les invitaient à "prendre contact avec eux".

Agé de 44 ans et père de deux enfants, David Haines travaillait en Syrie au sein de l'ONG française Acted où il organisait l'acheminement de l'aide humanitaire dans un camp de réfugiés lorsqu'il a été enlevé en mars 2013.

Germain Renier avec AFP

Articles recommandés pour vous