RTBFPasser au contenu

Psychologie

L'égosophie, cette pratique pour vous aider à vous responsabiliser

L'égosophie, cette pratique pour vous aider à vous responsabiliser.
04 nov. 2021 à 17:001 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

L'égosophie est une méthode de développement personnel qui permet de se remettre en question pour mieux se responsabiliser. Créée en 2018 par la philosophe et coach en développement personnel Élise Debord, la méthode fait peu à peu parler d'elle.

"Connais-toi toi-même !"

"Connais-toi toi-même !", lançait le philosphe Socrate. Depuis, ce précepte orne le fronton du temple de Delphes (Grèce). Mais être en introspection sur soi n'est pas chose aisée. Si les séances de méditation, de yoga ou les monologues intérieurs n'ont pas fonctionné, il est peut-être temps d'essayer une pratique de développement personnel appelé "égosophie". 

Pour comprendre la signification de ce mot, il est nécessaire de se pencher sur son étymologie. "Ego" veut dire "soi" et "sophia" renvoie à la connaissance, le savoir ou encore la sagesse.

C'est donc une discipline qui renvoie à la "connaissance et la sagesse de soi" basée sur le questionnement philosophique.

Sur son site internet, Esteam, spécialisé dans le développement personnel résume : "L'égosophie est une activité et une discipline permettant à chaque personne de mieux se connaître pour mieux agir et ainsi se réaliser dans sa vie".

De "Je n'ai pas le choix" à "Je vais me donner la possibilité de…"

"Contrairement au développement personnel, il n'y a pas d'injonction au mieux-être, ni au bonheur" explique Élise Debord, fondatrice d'Esteam, dans les colonnes de Figaro Madame. "Et pas de recette toute faite. C'est se connaître pour mieux agir, de façon responsable, dans un monde où il y a moi et l'autre", continue la philosophe.

"Chaque personne est invitée à (re)devenir actrice de sa vie personnelle et professionnelle", peut-on lire sur le site Esteam. Il s'agit donc de faire des choix et de les assumer par la suite. Un crédit qui s'applique en entreprise mais aussi dans la vie privée.

L'idée serait de ne pas s'arrêter à la fatalité mais de voir dans un choix de nouvelles opportunités. In fine, l'objectif est de passer de "Je n'ai pas le choix" à "Je vais me donner la possibilité de…". Alors, prêt à franchir le pas ?

Sur le même sujet

05 déc. 2021 à 16:00
1 min
08 oct. 2021 à 16:00
5 min

Articles recommandés pour vous