RTBFPasser au contenu

L’école de cirque du Brabant Wallon : on a testé pour vous !

L’école de cirque du Brabant Wallon : on a testé pour vous !

Les Ambassadeurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 nov. 2021 à 11:382 min
Par Jordan Renard

Vous ne le savez peut-être pas mais Pascal Laroche a un talent caché : il a le cirque dans le sang… ou pas !

L’Ecole de Cirque de Louvain-la Neuve, rebaptisée Ecole de Cirque du Brabant Wallon, a été fondée dans les années 80 par une nouvelle vague de jeunes professeurs de sport passionnés par le cirque.

Jusque dans les années 2000, l’école de cirque s’implante dans différents lieux sans jamais y trouver l’endroit idéal. C’est en 2006 que L’ECBW s’installe à l’école du Blocry. Grâce à une nouvelle équipe dynamique, l’école étoffe ses ateliers, ses stages et les participants sont de plus en plus nombreux. En 2021, l’école de cirque compte plus de 350 membres réguliers, une équipe de 5 équivalents temps plein et une représentation qui s’amplifie au sein de la commune.

La philosophie de l’école de cirque

Leur objectif ? Mettre les outils et les compétences à disposition de leurs membres pour qu’ils puissent s’exprimer à travers les Arts du Cirque. Ils souhaitent offrir à leurs élèves une participation active et dynamique à la vie artistique et culturelle de leur région. Plus spécifiquement, leurs missions se déclinent en 3 axes :

  • Développer la conscience corporelle par les techniques de cirque et le mouvement

  • Développer la relation avec autrui

  • Développer son sens créatif

Cela paraît plus facile qu’on ne le pense !
Cela paraît plus facile qu’on ne le pense ! Pascal Laroche

Les essais de Pascal Laroche

  • LA CROIX DANS LE DOS

"Les enfants ont voulu que je fasse la croix dans le dos. Le truc le plus dur. Il faut enfiler le tissu comme si c’était un sac à dos. Il faut enrouler les jambes dans le tissu, puis descendre les mains dans le dos, et croiser les tissus dans le dos. Ensuite on peut remonter, et faire la chaise. Moi je m’enroulais dans le mauvais sens. Cela travaille beaucoup les bras et le gainage car il faut rester gainé quand on fait les figures, pour que cela soit joli."

  • MONOCYCLE

"La selle entre les jambes. Le pied sur la pédale le plus bas, et… on pousse son bassin le plus en avant pour essayer d’aller mettre l’autre pied sur l’autre pédale."

  • LES MASSUES

"Jongler avec les massues, c’est plus compliqué qu’avec les balles. On imagine qu’on a une fenêtre devant nous, et on va lancer la première balle dans le coin de la fenêtre opposée, et ensuite l’autre balle dans l’autre coin de la fenêtre et ainsi de suite."

Les prochains stages sont prévus du 3 au 7 janvier.

Réservations : Ecole de Cirque du Brabant Wallon

Et c’est un essai… réussi ?
Et c’est un essai… réussi ? Pascal Laroche

Articles recommandés pour vous