RTBFPasser au contenu

Un gars un chef

L'art dans la cuisine

L'art dans la cuisine
26 juil. 2016 à 15:002 min
Par Grégoire Mahieu

*Peindre à la caséine de lait

Le lait contient de la caséine, une substance naturelle qui est utilisée depuis l'antiquité pour peindre, notamment des meubles, car en séchant elle devient dure et résistante. Pour fabriquer 1/4 de litre de peinture à la caséine de lait, il vous faut 1/2 litre de lait écrémé et 2 cl de vinaigre d’alcool blanc. On fait chauffer le tout à feu doux, sans bouillir pendant environ 5 minutes. Lorsque le lait caille, verser délicatement le petit lait jaunâtre qui s'est formé en surface et filtrez le reste à l'aide d'un filtre à café. Il faut laisser le caillé égoutter durant une nuit.

On lui ajoute ensuite une pincée (3g) de borax (facultatif, anti-bactérien) mélangée dans 1 cuillère à soupe d’eau, et on mélange le tout jusqu'à ce que la préparation ait un aspect crémeux. On va lui ajouter ensuite 150 g de Blanc de Meudon (ou Blanc d’Espagne, çad de la craie naturelle broyée finement), délayé dans 1 à 2 dl d’eau. Pour colorer le tout, on peut utiliser de la gouache ou des pigments naturels. Cette peinture convient très bien aux meubles et accessoires en bois.

 

*Faire des graffitis de mousse (colle à base de bière)

Il vous faut pour cela une canette de bière, une cuillère à café de sucre, un peu de mousse végétale puisée de préféence dans un jardin et pas dans la forêt... et un mixer de récupération que vous n'aurez pas peur d'utiliser pour ce bricolage ! L'idée est de créer un graffiti végétal vivant sur un mur. On mélange la mousse, le contenu de la canette de bière et le sucre au mixer. On obtient une pâte verdâtre qu'on applique sur un mur. La bière et le sucre servent de colle et de nutriment à la mousse, le temps qu'elle renaisse. Il faut tout de même veiller à maintenir le substrat humide. Et si tout va bien, au bout de quelque semaines, la mousse se développe...

 

*Personnaliser ses sachets de thé

C'est facile et permet de faire des petits cadeaux qui ont du style. Il vous faut du thé en vrac, de filtres à thé ou de la gaze, des cordons, une agrafeuse, du fil et une aiguille, du papier et des ciseaux. Ensuite, il y a différentes possibilités, de la plus simple à la plus élaborée. Soit un simple sachet "bourse" sans couture : vous fermez le filtre en enroulant du fil (blanc ou de couleur) en faisant un noeud, il ne vous reste plus qu'à personnaliser l'étiquette. Soit vous réalisez un sachet classique en utilisant quelques pliages, un point de couture, et une agrafe. Soit, et c'est le top du top, vous découpez un filtre de la forme originale souhaitée, vous le cousez aux 3/4, puis vous le remplissez avant d'achever de le coudre. Dans tous les cas, pensez à personnaliser l'embout de votre sachet : de la fleur au papillon en passant par le coeur ou les nuages, vous pouvez en profiter pour faire passer un message !

L'art dans la cuisine

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous