RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge: tous perdants?

L’arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge : tous perdants ?
25 août 2017 à 14:07 - mise à jour 27 août 2017 à 18:54Temps de lecture1 min
Par Débats Première

Le 1er septembre, TF1 commencera à commercialiser ses écrans publicitaires à destination des téléspectateurs belges. Cette irruption dans le marché très fermé de la publicité télévisuelle a fait l’effet d'une bombe, tant dans le service public (RTBF et sa régie pub RMB) que dans le groupe privé (RTL et sa régie pub IP).

Les deux groupes craignent des retombées financières très négatives. Les chiffres sont discutés mais TF1 pourrait ainsi grignoter de 10 à 30 millions d’euros sur un marché d’actuellement 200 millions d’euros. Pour la RTBF et RTL, c’est donc un manque à gagner important. Pour y faire face, les chaînes devront faire des économies, en matière de contenus ou de coûts de production et notamment de personnel.

Si RTL et la RTBF risquent bien de perdre gros, le téléspectateur risque bien d’être lui aussi impacté si moins de moyens sont consacrés en production de contenus, d’émissions ou de séries. Au bout du compte, la diversité et la qualité de l’offre télévisuelle francophone pourraient être affectées. TF1, de son côté, minimise cet impact.

Le sujet sera au cœur de "Débats Première" ce lundi 28 août de 12h30 à 13h.

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Par téléphone : au 02/737.37.07
  • Sur Facebook 
  • Sur Twitter avec le #Débats1

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous