Guerre en Ukraine

L'armée russe reconnaît pour la première fois des "morts" des Ukraine

27 févr. 2022 à 17:30Temps de lecture1 min
Par Belga

L'armée russe a reconnu pour la première fois dimanche enregistrer des pertes humaines au cours de son invasion de l'Ukraine, sans pour autant de chiffres.

"Les militaires russes font preuve de courage en exécutant leurs missions de combat (...). Malheureusement, il y a des morts et des blessés. Mais nos pertes sont bien moindres" que dans le camp ukrainien, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, Igor Konachenkov.

Le Kremlin est régulièrement accusé par ses opposants de passer sous silence la mort des soldats russes tués au combat pour ne pas s'attirer les foudres d'une opinion publique encore traumatisée par des conflits très meurtriers, notamment en Afghanistan dans les années 1980, puis en Tchétchénie dans les années 1990 et 2000.

Sujet de notre 19h30:

Le gouvernement et les médias russes contrôlés par le pouvoir présentent l'invasion en cours de l'Ukraine comme une "opération" militaire circonscrite au Donbass (est), alors que des combats ont lieu du sud au nord, en passant par Kiev.

198 civils tués selon l'Ukraine

Samedi, l'Ukraine a affirmé qu'au moins 198 civils avaient été tués depuis le début de l'invasion russe. Kiev a aussi dit avoir tué plusieurs milliers de militaires russes, une affirmation invérifiable de source indépendante.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie, lancée jeudi par Vladimir Poutine, a suscité un tollé international et des sanctions contre Moscou.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : l'UE s'attend à "plus de 7 millions" de personnes "déplacées" par la guerre

Guerre en Ukraine

La Suède rompt avec sa doctrine et va livrer des armes antichars à l’Ukraine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous