Monde Moyen-Orient

L'armée américaine dit avoir répliqué à des tirs de roquettes l'ayant visée en Syrie

Photo d'illustration datant de 2018.

© AFP or licensors

25 août 2022 à 04:38Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marine Lambrecht
L'armée américaine a annoncé mercredi avoir répliqué à des tirs de roquettes l'ayant visée dans le nord-est de la Syrie, tuant "deux ou trois personnes suspectées d'être des militants soutenus par l'Iran et ayant mené une des attaques".

"Les forces américaines ont répondu aujourd'hui à des tirs de roquettes dans deux sites en Syrie, détruisant trois véhicules et l'équipement utilisé pour lancer certaines des roquettes", a précisé dans un communiqué le commandement de l'armée américaine pour le Moyen-Orient (Centcom).

"Les premières évaluations indiquent que deux ou trois personnes suspectées d'être des militants soutenus par l'Iran et ayant mené une des attaques ont été tués lors de la réponse américaine", poursuit le communiqué.

La veille, les Etats-Unis avaient annoncé avoir bombardé des bases de milices pro-iraniennes dans l'est du pays. L'Iran avait ensuite nié tout lien avec les groupes armés visés par ces frappes aériennes.

"Les Etats-Unis ne cherchent pas à entrer en conflit avec l'Iran, mais nous continuerons à prendre les mesures nécessaires pour protéger et défendre notre peuple", a affirmé mercredi l'armée américaine.

Les attaques de roquettes ont commencé autour de 19H20 locales "dans le périmètre" de la base américaine de Conoco puis dans celle de Green Village, a précisé le Centcom.

Un "membre des forces armées" a été légèrement blessé, et a reçu des soins avant de retourner au travail, et deux autres ont subi des "blessures mineures", selon le communiqué.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous