Monde

L'arme secrète des Navy SEALs: un hélicoptère "furtif"

Les reste de l'hélico.

© EPA

05 mai 2011 à 19:13Temps de lecture1 min
Par Jean-François Herbecq
On savait qu'un des hélicoptères Blackhawk transportant les militaires américains dépêchés contre Oussama Ben Laden dans sa cache au Pakistan avait heurté un mur et fait un atterrissage de fortune. 

La chaîne américaine de télévision ABC s'est interrogé sur la détonation qui a secoué la propriété de Ben Laden à Abottabad après en avoir extrait la dépouille du chef terroriste. Les militaires américains voulaient effacer toute trace de leur intervention et de leur équipement. Mais cela n'a pas tout à fait réussi...

L'explosion n'a pas tout à fait détruit l'appareil abandonné. Il reste des sections de l'empennage dont des photos ont été prises. Les spécialistes qui se sont penchés dessus ont constaté des modifications curieuses : des dispositifs réducteurs de bruit et un enduit high-tech utilisé sur les avions furtifs comme le F-117 ou le B-2 Spirit. Sa forme aussi, avec des surfaces planes et des angles nets fait penser à la technologie développée pour les avions furtifs.

De fait, certains témoignages indiquent que personne n'a vu ou surtout entendu arriver les hélicoptères américains sur le fortin d'Abottabad. Un micro-bloggueur a cependant entendu quelque chose (un hélicoptère et une explosion) et avait sans le savoir relaté en direct le raid contre Ben Laden sur Twitter.

Le Pentagone se refuse absolument à faire le moindre commentaire, mais le concept d'hélicoptère furtif ("stealth") semble être né.

JFH avec De Standaard et ABC



Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous