RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

L'approche NIDCAP : comment soutenir le développement des prématurés en néonatologie?

Nidcap
28 janv. 2021 à 13:43 - mise à jour 28 janv. 2021 à 13:43Temps de lecture3 min
Par Sophie Businaro

L'équipe de "La Grande Forme" a décidé de vous parler du livre "Mademoiselle papillon", de la romancière Alia Cardyn, qui évoque l'approche du NIDCAP, une technique utilisée pour les prématures en néonatologie qui individualise les soins en fonction des forces et des besoins de chaque nouveau-né hospitalisé et de sa famille. Rencontre avec l'auteure du livre.

Le livre "mademoiselle papillon" est né suite à un échange entre Alia Cardyn et une lectrice sur les réseaux sociaux - maman d'un grand prématuré - qui a attiré son attention sur les services de néonatologie. Pour pouvoir rédiger au mieux ce livre, l'auteur et romancière s'est impliquée à 300% et s'est rendue en immersion dans le service de néonatologie de l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles.

Le personnel soignant fait un travail admirable 

Dès ses premières heures en néonat, Alia Cardyn s'est sentie immensément touchée par cet univers : "Je suis moi-même maman de trois enfants mais aucun n'est né de façon prématurée. Cependant, j'aime toujours écrire sur des choses que je ne connais pas forcément car il me semble intéressant de se plonger dans l'univers des autres. J'ai été subjuguée par le travail du personnel soignant ; les infirmières ont des responsabilités énormes, doivent prendre des décisions compliquées, poser des actes très techniques et à côté de tout ça, elles se doivent d'être terriblement humaines car elles font face à de petits êtres qui présentent un grand traumatisme. Sur place, j'ai donc découvert cette merveilleuse approche du NIDCAP."

Technique du NIDCAP

De l'anglais Neonatal Individualized Developmental Care and Assessment Program (Programme Néonatal d'Evaluation et de Soutien du Développement), cette approche a été développée par la psychologue américaine d'Harvard, Heidelise Als, au début des années 1980. Alia Cardyn a d'ailleurs eu l'occasion et la chance de l'interviewer dans le cadre de son roman. Ce programme est donc destiné aux prématurés et à leurs parents, il s'agit d'une prise en charge individualisée du bébé prématuré et de ses soins, le tout en collaboration étroite avec sa famille dès sa naissance.

Objectif : respecter le niveau de tolérance de l'enfant, son développement et la relation parent-enfant. "Certains bébés naissent à 25 semaines de gestation au lieu de 40, ce sont de minuscules bébés donc le stress est énorme et il est compliqué de faire preuve d'humanité dans un service où la technicité est reine" souligne Alia Cardyn.

L'approche NIDCAP : comment soigner les prématurés et soutenir leur développement ?
L'approche NIDCAP : comment soigner les prématurés et soutenir leur développement ? © Tous droits réservés

Philosophie du NIDCAP

  • Établir et identifier un langage pour le bébé prématuré : "chaque bébé a un langage qui lui est propre et des formateurs vont aider les parents à comprendre leur enfant et à connaître son seuil de tolérance, cela permet de créer un lien essentiel. Surtout qu'au milieu de cette technicité et des machines, les parents ont souvent du mal à trouver leur place en néonat... Or, via cette approche NIDCAP, ils ont le sentiment d'être le premier soignant pour leur bébé." 
  • Réduction et adaptation du niveau sonore et de la luminosité : "L'idée est de créer une sorte de cocon, d'ailleurs certains bébés sont emmaillotés. Il faut en effet tout mettre en œuvre pour permettre au prématuré de faciliter son développement cérébral et réduire des stimuli inappropriés qui pourraient influencer ce dernier. Par exemple, en néonat, on ferme les stores et on ne parle pas trop fort. Autre chose très importante : le peau à peau, une technique très efficace pour rassurer bébé et lui permettre une transition douce depuis le ventre de sa maman vers le monde extérieur."

Le NIDCAP, un programme essentiel :

"C'est primordial d'en parler et que les parents soient au courant de cette dimension humaine qu'ils peuvent apporter durant leur séjour en neonat. L'écoute de l'autre, son attitude, sa façon d'être, permettre à l'autre d'exprimer ses besoins et tout mettre en œuvre pour aller vers son bonheur..."

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Loading...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous