Belgique

L'APD impose au groupe Rossel une amende de 50.000 euros pour sa gestion des cookies

© Getty Images

L'Autorité de protection des données (APD) a décidé d'imposer une amende de 50.000 euros au groupe de presse Rossel pour sa gestion des cookies sur les sites lesoir.be, sudinfo.be et sudpressedigital.be, a-t-elle annoncé jeudi dans un communiqué. L'amende vise principalement des manquements en termes de consentement nécessaire pour le placement de cookies non essentiels, a souligné l'APD.

Pour l'Autorité de protection des données, plusieurs problèmes relatifs au consentement sont apparus lors de son enquête.

Le consentement ne peut être considéré comme valide que s'il résulte d'une action active claire et suffisamment spécifique

"Plusieurs cookies étaient placés par ces sites web sur l'appareil du visiteur avant même que celui-ci n'y ait consenti (47 pour Sudinfo, 104 pour Le Soir, 23 pour Sudpresse éditions digitales); les sites du groupe Rossel considéraient la poursuite de la navigation comme la marque d'un consentement de l'utilisateur, or le consentement ne peut être considéré comme valide que s'il résulte d'une action active claire et suffisamment spécifique et de surcroit, quand un utilisateur retirait son consentement, ce retrait n'était pas effectif", a notamment argumenté l'APD. 

Le groupe Rossel peut encore décider d'aller en appel de cette décision.

Sur le même sujet

Vie privée sous tension : le projet de loi réformant l'APD approuvé en commission de la Chambre

Belgique

Articles recommandés pour vous