Diables Rouges

L'Antwerp, le Qatar, la Coupe du Monde : Toby Alderweireld a retrouvé la fraîcheur et l'enthousiasme de ses 24 ans

Marc Overmars et Toby Alderweireld

Toby Alderweireld a fait un passage très remarqué dans les tribunes de l'Antwerp, dimanche, où il a assisté à la démonstration du Sporting d'Anderlecht face au Great Old (0-4).

L'international belge de 33 ans, qui en a terminé avec le championnat qatari cette saison (son équipe, Al-Duhail, a terminé à la deuxième place derrière Al-Sadd), a également profité de ces quelques jours de congé pour participer à l'émission Extra Time de la VRT, au cours de laquelle il s'est livré sur plusieurs sujets.

Sa première saison en Qatar Stars League

Son transfert l'été dernier de Tottenham à Al-Duhail a surpris beaucoup de monde, mais le défenseur ne regrette pas son choix.

"On a fait une saison correcte, et honnêtement, le niveau de la compétition est bon, le championnat a franchi plusieurs paliers. Bien sûr, ce n'est pas la Premier League, ni même le championnat de Belgique. Enfin, je ne peux pas vraiment comparer, puisque je n'ai jamais joué en équipe première ici ! Je pense avoir fait le bon choix, essentiellement pour ma vie familiale. Avec Tottenham, on jouait beaucoup de matches, j'étais souvent parti. Maintenant, c'est moins le cas. Il était temps que je pense plus à ma famille qu'à ma carrière, j'ai deux jeunes enfants. Ce départ, c'est surtout particulier pour mes parents : ils m'ont suivi pendant toute ma carrière, maintenant ils ne parviennent plus à voir mes matches !"

Plus frais que jamais avant la Coupe du Monde au Qatar

International depuis 2009, Toby Alderweireld devrait prendre part l'automne prochain à sa troisième Coupe du Monde, "chez lui", au Qatar.

"Je me sens prêt, et j'ai déjà très envie d'y être ! Je suis plus en forme, plus affûté, plus frais mentalement qu'il y a un an. Après sept saisons très intensives en Premier League, j'ai enfin pris le temps de soigner mon corps. J'ai l'impression d'avoir retrouvé les jambes de mes 24 ans ! J'ai aussi retrouvé l'enthousiasme que j'avais un peu perdu. Mon choix de rejoindre le Qatar, il m'a été bénéfique à 100%."

Un transfert à l'Antwerp ? "En football, on ne sait jamais"

Dans les tribunes de l'Antwerp, Toby Alderweireld était accompagné de Marc Overmars, le directeur sportif du club anversois.

"C'est lui qui m'a laissé partir de l'Ajax à l'Atlético Madrid, c'est une manière de le remercier. Il a été très correct à l'époque. Il m'a aidé, à présent c'est à mon tour de lui renvoyer l'ascenseur. J'ai été impressionné par le comportement des supporters de l'Antwerp. Même à 0-4, ils encourageaient encore leur équipe. Cela démontre l'amour qu'ils portent à ce club, et c'est un bel exemple. Surtout au vu de ce qu'il se passe dans les stades, de Belgique et d'Europe, ces dernières semaines. Est-ce que je jouerai un jour à l'Antwerp ? En football, on ne sait jamais. J'ai joué au Germinal Ekeren, qui est ensuite devenu le Germinal Beerschot, chez les jeunes. Je suis avant tout fan du football anversois. Je suis Anversois, j'ai cette ville dans le cœur (et la cathédrale Notre Dame d'Anvers tatouée sur le bras, ndlr)."

Articles recommandés pour vous