Belgique

L'ajustement budgétaire wallon approuvé majorité contre opposition

20 juil. 2022 à 15:11Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par M. Allo

Sans surprise de dernière minute, les projets de décret relatifs à l'ajustement budgétaire wallon ont été approuvés, majorité contre opposition, par le parlement régional réuni ce mercredi en séance plénière.

Plus tôt dans la journée, les partis de la majorité avaient redit leur confiance dans cet ajustement qui a notamment permis au solde brut à financer de repasser sous la barre des 4 milliards d'euros et aux 150 millions d'euros d'économies structurelles cumulatives - nécessaires pour contrôler l'endettement -  d'être identifiées.

Baptême du feu

Compte tenu de la situation, "nous pouvons nous montrer satisfaits de cet ajustement, premier test du ministre Dolimont (qui a remplacé Jean-Luc Crucke en début d'année, ndlr). Il est en effet difficilement concevable d'opérer d'autres choix, tant la marge de manœuvre est faible, voire inexistante et les contraintes nombreuses", a ainsi souligné pour le PS la députée Joëlle Kapompole. 

"C'est un baptême du feu réussi pour le ministre du Budget qui a hérité d'une situation compliquée, marquée notamment par l'inflation. Mais ce qu'on peut dire, c'est que le gouvernement agit", a ajouté François Bellot (MR).

"Cet ajustement, c'est d'abord un contexte. C'est ensuite les choix du gouvernement de continuer à investir pour la résilience de la Région. Et c'est aussi le choix d'une politique de solidarité", a enfin résumé le chef de groupe Ecolo au parlement wallon, Stépahne Hazée.

L'opposition se redit

L'opposition, elle, a redit ses inquiétudes face à une situation budgétaire "qui n'est plus tenable", selon le chef de groupe des Engagés au sein de l'assemblée régionale, François Desquesnes, pendant que le PTB pointait à nouveau "l'inaction" du gouvernement face aux crises successives.

Les deux partis ont par ailleurs longuement plaidé pour que l'enveloppe pour le financement des APE (Aides à la promotion de l'emploi) soit indexée, brandissant la menace d'"un bain de sang social" dans un secteur qui compte quelque 4.000 employeurs et 65.000 travailleurs. Ils n'ont finalement pas été entendus, leurs amendements ayant été rejetés.

Sur le même sujet

L’ajustement budgétaire wallon débute ce jeudi avec 505 millions à aller chercher

Politique

L’ajustement budgétaire arrive sur la table du Parlement wallon

Articles recommandés pour vous