L'Aïd afghan sous le signe de la trêve entre talibans et autorités

La fin du ramadan fêtée avec fraternité en Afghanistan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 juin 2018 à 13:15 - mise à jour 16 juin 2018 à 13:15Temps de lecture1 min
Par Pascal Bustamante

Les Afghans célèbrent l'Aïd el Fitr, la fin du ramadan, avec l'espoir que la trêve inédite annoncée par les Talibans, tienne, et mène, à terme, à des négociations de paix durable. Les fidèles se sont rendus à la mosquée et de nombreux jeunes, qui n'ont pas mémoire d'un Aïd sans combats, ont rempli les lieux de détente de la capitale afghane.

Le président afghan, Mohammed Ashraf Ghani, a salué la pause dans les hostilités: "Depuis minuit, la nuit dernière, le cessez-le-feu a été appliqué dans tout l'Afghanistan et des deux côtés. Je félicite la nation afghane pour ce cessez-le-feu historique pour l'Afghanistan".

Cessez-le-feu et fraternisation

Le cessez-le-feu a été confirmé par les gouverneurs des provinces de Kandahar et d'Helmand, des bastions des talibans. Les réseaux sociaux ont même diffusé des images de fraternisation, des accolades et poignées de main, entre soldats et talibans. Des contacts au niveau ministériel ont eu lieu également à Kaboul.

Dans ce parc d'attraction, les jeunes et moins jeunes profitent de cet Aïd el Fitr sans combats ni attentats. Ce n'est jamais arrivé, aussi loin que les jeunes afghans puissent se souvenir. Un événement qui suscite l'espoir. Celui que la trêve de trois jours perdure et débouche un jour sur une paix durable. "Nous sommes contents. Nous soutenons ce cessez-le-feu entre le gouvernement et les talibans. Nous espérons qu'il  durera toujours afin que nous puissions jouir d'une paix durable en Afghanistan".

Même si cette trêve ne concerne pas les troupes étrangères stationnées en Afghanistan, aucun incident avec l'OTAN n'a été signalé. Le commandement américain de la mission Resolute Support amême indiqué qu'il espérait que "cette pause mènera au dialogue et à des progrès en matière de réconciliation.