RTBFPasser au contenu

Scène - Théâtre

L'agenda théâtral de la rentrée

L'agenda théâtral de la rentrée

C’est presque le moment de retrouver le chemin des planches. A l’occasion de la rentrée théâtrale, nous avons sélectionné quelques spectacles à ne pas manquer derrière les rideaux bruxellois. 

“Cherche l’Amour” au Théâtre de la Toison d’Or

Du 30 août au 12 septembre à 20h30

De Myriam Leroy

 

La pièce “Cherche l’Amour” rempile pour une série de dates au TTO. A l’heure où les applications de rencontres sont légion, à quoi ressemblent les rencontres romantiques modernes ? Dans cette comédie douce amère, Myriam Leroy met en scène différents profils incarnés par quatre comédiens qui s’essayent dans leur compatibilité.

 

Plus d’informations sur le site du TTO.

“Tristesses” au Théâtre National

Les 22 et 23 septembre

D’Anne-Cécile Vandalem avec Das Fräulein (Kompanie)

 

Sur l’île de Tristesse, dans une petite communauté reculée, une femme a été retrouvée pendue. Cette mère spirituelle a mis fin à ses jours, mais pour quelle raison ? L’intrigue à la senteur de polar ne s’avèrera pas si sombre.

 

Plus d’informations sur le site du National.

“Encore une histoire d’amour” au Théâtre des Tanneurs

Du 3 au 7 octobre et du 10 au 14 octobre

De Thomas Gunzig, qui décrit sa pièce ainsi :

" Un homme et une jeune femme viennent de faire l’amour. Ils sont serrés l’un contre l’autre. Manifestement, ils sont amoureux. Mais dans une heure, l’homme va partir. Il doit rentrer chez lui, retrouver sa femme. Durant cette heure qui s’écoule, ils vont parler d’amour, de désir, de sexe, de fidélité et d’infidélité, des normes sociales et de la puissance des sentiments. 

C’est une histoire sans salauds, sans méchantes, où tous les personnages sont des gens bien. 

C’est une histoire triste parce qu’on sait qu’elle est impossible. 

C’est une histoire gaie parce que c’est gai quand les gens s’aiment. 

En un mot, c’est encore une histoire d’amour." 

 

Plus d’informations sur le site des Tanneurs.

“Retour à Reims, sur fond rouge” au Théâtre Varia

Du 3 au 21 octobre

De Stéphane Arcas, d’après le roman de Didier Eribon

 

Dans “Retour à Reims”, Didier Eribon raconte comment il a compris la honte qui l’habitait. Il s’est rendu compte que la raison qui l’a poussé à fuir Reims n’était pas tant son homosexualité que son milieu social. Son essai est en fait une réflexion sur le déterminisme social et la construction d’identité. Stéphane Arcas s’empare du texte d’Eribon pour proposer une succession de tableaux faits de monologues avec deux musiciens en accompagnement.

 

Plus d’informations sur le site du Varia.

Articles recommandés pour vous