RTBFPasser au contenu

Belgique

L'Agence internationale de l'énergie exhorte la Belgique à garder le nucléaire

L'Agence internationale de l'énergie exhorte la Belgique à garder le nucléaire
09 mars 2011 à 19:46 - mise à jour 09 mars 2011 à 19:461 min
Par Belga News

Selon l'AIE, la fermeture des centrales nucléaires aggraverait le déséquilibre de capacité, ce qui pourrait faire grimper les prix. La Belgique risque également de devenir trop dépendante de l'électricité de l'étranger. Le risque de black-out quand la demande atteint un sommet augmenterait également. Il serait enfin très difficile d'atteindre encore les objectifs en matière de réduction des émissions de CO2, selon l'AIE.

"Il doit être faisable de garder les centrales belges sûres et fiables après leur durée de vie de 40 ans, prévue dans la loi sur la sortie du nucléaire", souligne l'AIE.

Les sept réacteurs nucléaires ont produit en 2007 plus de la moitié de l'électricité. En 2003, le gouvernement a édicté une loi limitant la durée de vie des centrales à 40 ans. Cela amènerait trois centrales à fermer dès 2015 ; les quatre autres fermeraient d'ici 2025. En 2009, le gouvernement s'était mis d'accord pour prolonger de dix ans la durée de vie des centrales les plus anciennes, mais le Parlement n'a pas encore entériné l'accord.

Dans son rapport, l'AIE souligne encore que la Belgique a des difficultés à maintenir ses réserves stratégiques de carburant de nonante jours. "La Belgique doit maintenir ses efforts pour augmenter ses réserves stratégiques pour satisfaire à ses obligations minimales", insiste l'AIE.


Belga

Articles recommandés pour vous