RTBFPasser au contenu

L'Afghanistan sous pouvoir taliban : environ 6000 personnes attendent à l'aéroport de Kaboul pour être évacuées

L'Afghanistan sous pouvoir taliban : environ 6000 personnes attendent à l'aéroport de Kaboul pour être évacuées

Selon le département d'État américain, quelque 6.000 personnes attendent actuellement à l'aéroport de Kaboul. Toutes remplissent les conditions requises pour quitter le pays et devraient bientôt être évacuées, a déclaré jeudi le porte-parole du département d'État américain, Ned Price.Il s'agit de citoyens américains, d'Afghans et de ressortissants d'autres pays, a-t-il précisé. "Nous nous attendons à ce qu'une vingtaine d'avions décollent cette nuit", a poursuivi M. Price, ajoutant que pour l'instant, seule une poignée d'Américains n'étaient pas arrivés à l'aéroport.


►►► Afghanistan : départs entravés à l’aéroport de Kaboul et des listes noires établies par les Talibans, selon un rapport accablant


L’aéroport est le théâtre de tous les désespoirs. Contrairement à ce qu’ils avaient annoncé, le départ des afghans et des Occidentaux est fortement perturbé, voire entravé, par les talibans qui constituent des check-points. C'est un parcours du combattant entre la ville et l’aéroport donc, d’autant plus que les talibans se serviraient de cette foule pour établir des listes noires qui contiennent les noms et adresses d’afghans ayant travaillé pour le gouvernement déchu ou les Occidentaux.

Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont réclamé jeudi aux talibans de garantir la "sécurité" des étrangers et des Afghans désireux de quitter l'Afghanistan après leur arrivée au pouvoir.

"Les ministres du G7 ont appelé les talibans à garantir un passage en toute sécurité aux ressortissants étrangers et aux Afghans souhaitant partir", a déclaré dans un communiqué Dominic Raab, le chef de la diplomatie du Royaume-Uni, pays qui assure actuellement la présidence du "groupe des 7" (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni).


►►► Alexander De Croo : en Afghanistan, "on fait tout pour limiter au maximum les risques"


Six millions de dollars récoltés en deux jours pour l'évacuation de civils afghans

Un appel au don pour permettre l'évacuation en urgence de plus de 300 civils afghans présentés comme des "cibles" des talibans avait recueilli jeudi plus de 6 millions de dollars, deux jours après sa création sur le site de financement participatif GoFundMe."Les personnes en question sont des cibles de grande valeur" pour les fondamentalistes, affirme le créateur de la page, Tommy Marcus, qui "courent tous un risque immédiat d'être exécutés par les talibans avec leurs familles".

Parmi ces Afghans, des "avocats des droits humains, champions des droits des femmes et de la communauté LGBTQ, journalistes, personnel de liaison du gouvernement, artistes et interprètes", énumère-t-il. Tommy Marcus, qui dit avoir travaillé au côté d'organisations humanitaires, de vétérans et de militants à Kaboul, explique que cette "mission de sauvetage" coûte 550.000 dollars (1.500 dollars par siège), qui serviront à affréter deux avions pour rallier Kaboul depuis un pays étranger. "Toutes les personnes qui monteront à bord des avions ont fait l'objet de vérifications renforcées", souligne-t-il.

Depuis la création du GoFundMe, près de 106.000 internautes ont effectué des dons allant de 1 à 20.000 dollars, et la barre des 5 millions de dollars a été passée en moins de 24 heures. Grâce à cet afflux de dons, l'objectif est passé de deux à trois aller-retours "à autant de vols que les fonds et les gouvernements avec lesquels nous collaborons nous le permettront", affirmé Tommy Marcus dans un message diffusé jeudi.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous