Ligue 1 - Football

Kylian Mbappé n’aura pas les pleins pouvoirs au PSG : "Je reste un joueur de football et je n’irai pas au-delà de cette fonction"

Kylian Mbappé en conférence presse.

© AFP or licensors

23 mai 2022 à 13:57Temps de lecture2 min
Par Jâd El Nakadi

Samedi, Kylian Mbappé a mis fin au suspense. Après des mois d’attente, le joueur français a pris la décision de prolonger au Paris Saint-Germain jusqu’en 2025, au grand dam du Real Madrid. Ce lundi après-midi, une conférence de presse était organisée au Parc des Princes pour évoquer la prolongation de l’attaquant.

"C’est un grand jour pour l’histoire du PSG", a d’emblée confié Nasser Al Khelaïfi, le président du club parisien. "Nous gardons le meilleur joueur du monde. Mbappé reste ici car Paris le met dans les meilleures conditions pour gagner".

"C’était une décision difficile", a débuté Kylian Mbappé. "Je voulais prendre le temps de faire le meilleur choix possible. Mais je n’ai pas ressenti de pression particulière au moment de faire mon choix. Je vis avec la pression depuis que j’ai 14 ans".

Je ne voulais pas quitter la France, mon pays

Ces derniers jours, certains médias ont annoncé que le président parisien aurait confié les pleins pouvoirs sportifs à Mbappé, dans l'espoir de convaincre ce dernier de prolonger. Le choix de l’entraîneur ainsi que des transferts entrants et sortants passeraient par des réunions avec l’attaquant parisien. Le joueur de 23 ans a démenti cette information en conférence de presse : "Je reste un joueur de foot et je n’irai pas au-delà de cette fonction. L’année dernière, je voulais partir. Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Cette année, j’étais libre. Je ne voulais pas quitter la France, mon pays. Et puis le club a changé. Mon histoire ici n’est pas terminée. J’ai encore de beaux chapitres à écrire." 

"Kylian est un joueur. Il n’a jamais rien demandé. Il veut juste gagner, comme nous", s’est contenté de répondre Al Khelaïfi.

Mbappé a longtemps hésité avant d'opter pour Paris : "J’ai pris la décision la semaine dernière. Je ne l’ai pas annoncé à mes coéquipiers car le club voulait garder ça secret. J’ai d’abord appelé Florentino Perez (le président du Real Madrid), j’ai beaucoup de respect pour lui et son club. Ils ont tout fait pour moi. Ils ont essayé de me rendre le plus heureux possible et je les remercie". S’il a refusé de rejoindre les Merengue cette fois-ci, il n’a néanmoins pas fait une croix sur son rêve de porter la vareuse du Real un jour : "J’ai appris à regarder juste devant moi, pas trop loin. Il y a un an, je n’aurais pas cru me tenir devant vous, ici au PSG. Je suis concentré sur ce nouveau projet. Ce qu’il se passera dans le futur, je ne sais pas".

Je pense que le Real pouvait donner plus d’argent que Paris

Nasser Al Khelaïfi a ensuite été questionné sur le salaire proposé à Kylian Mbappé. Si le président n’a pas délivré le moindre chiffre, la presse a évoqué un salaire de 100 millions d’euros par an, sans compter le bonus pharamineux à la signature de 300 millions d’euros. "Ce n’est pas le plus important pour Kylian, c'est le projet sportif. Je pense que le Real pouvait donner plus que nous." Al Khelaïfi a également répondu aux attaques du président de la Liga Javier Tebas, très en colère après le renouvellement de contrat de Mbappé avec le PSG :"Il a peut-être peur que la Ligue 1 devienne meilleure que la Liga."

Enfin, Mbappé a tenu a laissé un message aux supporters madrilènes : "Merci. Ils m’ont toujours accepté comme l’un des leurs. Je comprends leur déception. Mais j’espère qu’ils comprendront que je voulais rester dans mon pays. Je suis Français. En tant que Français, j’ai envie de mener la France vers les sommets et d’essayer de tirer ce championnat et ce club vers le haut".

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous