RTBFPasser au contenu

Monde

"Vous parlez de votre banquier quand vous parlez de la Russie" : qui est Konstantin Malofeev, l’oligarque derrière les prêts russes à la famille Le Pen ?

Konstantin Malofeev, l"oligarque de Dieu", ouvertement homophobe et proche de Poutine et des Le Pen.

"Vous parlez de votre banquier quand vous parlez de la Russie". La phrase a fait mouche hier soir lors du débat d’entre-deux tours entre Emmanuel Maron et Marine Le Pen. Le président-candidat a pointé la dépendance au pouvoir russe et à Vladimir Poutine de la candidate du Rassemblement National. Emmanuel Macron faisait ici allusion à un prêt de 9 millions d’euros contracté en 2017 par le parti de Marine Le Pen auprès d’une banque russe.

Une accusation qu’a réfutée l’intéressée : "C’est faux et c’est assez malhonnête", a-t-elle rétorqué avant d’expliquer qu’aucune banque française ne lui avait accordé de prêt à l’époque et qu’elle n’avait "d’autre dépendance que de rembourser son prêt". "Je suis une femme absolument et totalement libre", a-t-elle martelé.

La candidate RN nie ici toute influence mais elle ne conteste pas ses liens avec la Russie. Des liens tissés depuis de nombreuses années par la famille Le Pen.

Si les oligarques russes sont au centre de toutes les attentions, ciblés par de nombreuses sanctions depuis l’invasion militaire russe en Ukraine, certains se font plus remarquer que d’autres. C’est le cas de Konstantin Malofeev qui a été inculpé aux États-Unis le 6 avril pour avoir violé les sanctions américaines qui lui étaient imposées en raison de sa proximité avec le pouvoir russe.

Mais son implication pourrait bien avoir des répercussions plus près de chez nous puisqu’il aurait notamment participé au financement de la campagne de 2014 de Marine Le Pen, la candidate d’extrême droite à l’élection présidentielle française qui tente à nouveau d’accéder à l’Élysée cette année alors que Malofeev ne semble pas avoir renoncé à aider les extrémistes d’Europe.

Alors qui est-il ? Quel rapport entretient-il avec Vladimir Poutine et comment a-t-il pu contribuer à l’effort de la candidate du Rassemblement national en France il y a cinq ans ? On vous explique.

Sanctionné pour la première fois en 2014

L’oligarque est identifié par le Trésor américain comme l’une des principales sources de financement des partisans russes du séparatisme en Crimée et comme soutien matériel à la "république" autoproclamée de Donetsk dans l’Est de l’Ukraine, selon les explications du ministre américain de la Justice, Merrick Garland. "Après avoir été sanctionné par les Etats-Unis, Malofeev a tenté d’échapper aux sanctions en utilisant des complices pour acquérir et diriger en cachette des médias à travers l’Europe", a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

Cet oligarque russe est depuis mercredi 6 avril le premier à être inculpé depuis l’invasion russe en Ukraine. Mais les sanctions à son encontre ne s’arrêtent pas aux seules frontières américaines et ne datent pas non plus du début de la guerre russo-ukrainienne. Ce milliardaire est déjà visé par des sanctions européennes, Bruxelles voyant également en lui un argentier des séparatistes pro russes dans l’Est de l’Ukraine.

Lorsque l’homme de confiance de Malofeev disait tout le bien que son patron pensait des Le Pen

Loading...

Les premières sanctions le visant datent de 2014. Jugé impliqué dans l’annexion de la Crimée par la Russie, le Canada, les États-Unis et l’Union européenne font déjà peser sur ses épaules des astreintes alors que l’Ukraine l’accuse de soutenir certains groupes paramilitaires pro-russes illégaux.

Proche de Poutine et fervent défenseur de l’Eglise orthodoxe russe

"Orthodoxe jusqu’au bout de sa barbe, tsariste jusqu’au bout de ses idées", tranche d’emblée le quotidien français Les Échos dans son portrait consacré à Konstantin Malofeev. Fruit d’un parcours tranquille, il a bâti sa fortune et donc son pouvoir sur le fonds d’investissement Marshall Capital, impliqué dans d’importantes batailles commerciales au cours des années 2000. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des hommes les plus riches de Russie.

Né en 1974 près de Moscou et père de trois enfants, il est détenteur d’un diplôme de droit même s’il a bâti toute sa carrière sur la finance. Mais au-delà de ses atouts financiers, cet homme puissant soigne une image pieuse, proche des valeurs traditionnelles et n’a jamais caché sa proximité avec l’Eglise orthodoxe. Il est aussi président du groupe médiatique Tsargrad, consacré à la diffusion de contenus religieux du christianisme orthodoxe russe.

Durant sa carrière, il a tenté à plusieurs reprises de se faire une place en politique avant de devenir l’un des soutiens les plus proches du président russe Vladimir Poutine. Il crée le mouvement "l’Aigle à deux têtes" en 2015 et espère le transformer en parti politique mais met fin à ses aspirations à la tête de l’État lorsque la réforme de la constitution du pays, amendée par référendum en juillet 2020, permet au président de se maintenir à son poste durant deux mandats supplémentaires s’il est réélu. "J’ai atteint mes objectifs politiques puisque Poutine peut rester au pouvoir", commente-t-il alors auprès du Monde. Il partage avec l’ancien agent du KGB le goût de l’histoire de la Russie impériale.

Loading...

Agent du "soft power" international de Poutine

À défaut d’être lui-même investi aux plus hautes fonctions de Russie, Konstantin Malofeev est un agent d’influence de Vladimir Poutine et joue un rôle central dans ses relations à l’international. Il participe à l’entretien des intérêts russes à travers le monde, et notamment en France. Dès 2014, il a confirmé avoir aidé le Front National alors mené par Jean-Marie Le Pen à obtenir un prêt de 2 millions d’euros pour les élections européennes, par l’intermédiaire d’une société chypriote.

C’est en 2013 que l’oligarque russe et le leader d’extrême droite français se rencontrent dans une demeure détenue par ce dernier à Saint-Cloud, à l’ouest de Paris. En 2014, c’est le père de Marine Le Pen qui rend visite à son tour à son nouveau pilier financier russe à Moscou, détaille Médiapart. Si Jean-Marie Le Pen n’a jamais reconnu que ce financement avait été aidé par l’oligarque, il a toutefois finalement concédé qu’il "avait peut-être influencé les choses de façon favorable".

Marine Le Pen le rencontrera ensuite elle-même cette même année en vue des élections départementales et régionales pour lesquelles elle décrochera un prêt de neuf millions d’euros auprès d’une banque tchéco-russe. Selon ses propos à Mediapart, les déplacements de Marine Le Pen et de certains de ses proches membres du RN étaient alors de simples "rencontres politiques". Ce prêt obtenu au même moment est en tout cas toujours en cours de remboursement "suivant un 'rééchelonnement' obtenu en 2020 auprès de ses créanciers, une firme russe dirigée par d’anciens militaires, Aviazapchast", précise Le Monde. Pour sa campagne en vue de la présidentielle de 2022, c’est auprès d’une banque hongroise que la candidate s’est vue offrir un prêt de 10,6 millions d’euros.

Mais ce richissime homme d’affaires russe entretien plus largement des rapports avec de nombreux milieux d’extrême droite européens. La chercheuse Marlène Laruelle, professeure à l’université George-Washington (Washington DC) et directrice de l’Institut pour les études européennes, russes et eurasiennes (IERES), qualifie Konstantin Malofeev d'"ultraconservateur". "Son projet a toujours été de créer une sorte d’Internationale réactionnaire, avec des orthodoxes, des catholiques réactionnaires pro-life, et le gotha aristocratique qu’il réactive en tant qu’acteur politique", détaille-t-elle.

Konstantin Malofeev participerait donc à une forme de lobbying pro-russe afin d’influencer certains politiques européens, usant de sa puissance économique et de sa proximité avec le président russe. Mais il assure pourtant agir par pur patriotisme. "Mon action est absolument indépendante de l’Etat et je n’ai jamais attendu la moindre autorisation pour faire quoi que ce soit", dit-il. Il estime encore être "là où l’Etat ne suffit pas".

Sur le même sujet

24 avr. 2022 à 07:38
1 min
22 avr. 2022 à 03:56
19 min

Articles recommandés pour vous