RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Kev Adams, Guillaume de Tonquédec, Vincent Desagnat, en lettres d’or sur les pavés liégeois

Kev Adams, Guillaume de Tonquédec, Vincent Desagnat, en lettres d’or sur les pavés liégeois
09 nov. 2021 à 08:212 min
Par Anne Poncelet

La rue Pont d’Avroy est devenue, en quelques années, la "Walk of fame" liégeoise. Parmi les pavés de la rue piétonne, des pierres noires et carrées, avec le nom des comédiens qui sont passés au Festival du Film de Comédie. Avec cette sixième édition, les noms de Kev Adams, Guillaume de Tonquédec ou Vincent Desagnat sont venus s’ajouter.


►►► A lire aussi : 6 ème édition du festival du film de comédie de Liège : une sélection internationale


Cette désormais tradition réjouit le directeur du Festival Adrien François : "On aime toujours se démarquer, surprendre, innover. Je pense que ces dalles "servent" Liège, que ce soit pour la Culture, le tourisme. C’est aussi un honneur d’ancrer le nom de certains invités dans le sol liégeois ; ils sont toujours très touchés, très émus. Et c’est aussi montrer une belle collaboration entre la ville et le Festival".

La "Walk of fame" donne en tout cas une pérennité au festival. On le retrouve, en parcourant la Rue Pont d’Avroy, toute l’année, en faisant ses courses, en allant prendre un café. "Je vois que pas mal de gens prennent de photos des dalles. C’est une petite attraction pour Liège et ça montre aussi que le festival se pérennise et la volonté de la ville de nous aider à le développer".

Vincent Desagnat a vu son nom gravé dans la pierre, au Festival du Film de comédie.
Vincent Desagnat a vu son nom gravé dans la pierre, au Festival du Film de comédie. Christophe Toffolo

Les "pavés 2021"

Cette année, plusieurs comédiens ont inscrit leur nom dans la pierre : François Berléant, Kev Adams, Vincent Desagnat (le président du jury 2021 du festival), Pascal Légitimus, Mimi Mathy et Gauillaume de Tonquédec. "Ils sont toujours là quand on immortalise leur nom dans le nom", complète Adrien François. "On informe aussi les commerçants de la rue qui peuvent communiquer sur leurs réseaux, pour leurs clients".

Prendre la comédie au sérieux

Avec cette 6e édition du festival, Adrien François veut, plus que jamais, que la comédie soit prise au sérieux. "Le public, lui, l’a toujours prise au sérieux. Le public raffole des comédies, c’est pour moi le genre le plus populaire. Il est peut-être moins populaire dans le milieu professionnel. On ne produit pas assez de comédies, selon moi, en Belgique. On coproduit un peu. On en produit beaucoup en France. J’espère que le festival va permettre à des producteurs de faire plus de comédies. Rire c’est bon pour la santé et, comme disait Charlie Chaplin, une journée sans rire est une journée perdue. Et il avait raison".

Articles recommandés pour vous