RTBFPasser au contenu

Déco-design

Kenzo Takada offre à Roche Bobois une collection inspirée par des kimonos

Kenzo Takada offre à Roche Bobois une collection inspirée par des kimonos
09 juin 2017 à 08:001 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

 

Connu pour son travail au sein de la maison de mode qui porte son prénom, Kenzo Takada investit la maison Roche Bobois le temps de sa collection automne-hiver 2017-2018. "D'emblée, j'ai souhaité m'inspirer des motifs que l'on trouve sur les kimonos et surtout des tissages utilisés pour les théâtres nô", explique le créateur.

Le canapé phare de la marque française, "Mah Jong", se voit ainsi revêtu d'une collection de tissus répondant au nom de "Nogalu", ornés de fleurs et de couleurs vives. Chacun des trois modèles exprime un temps de la journée : "Asa", le matin ; "Hiru", le midi ; et "Yoru", le soir. On les retrouve sur trois coussins : "Kame" ; "Hanagame", fait de deux tissus jacquard séparés par un galon ; et "Ichimatsu", en jacquard traité comme un obi (ceinture japonaise).

Le créateur a aussi officié dans le domaine de la céramique avec les vases en faïence "Aka Hanakawa", tournés à la main et décorés d'émaux et de cuivre rouge lustré et de feuilles d'or vieilli. Or que l'on retrouve aussi sur les vases "Aka Kame", "Aka Uroko"et "Aka Muji". Enfin, la collection se clôt avec deux dessertes en faïence, incisées à la main et décorées de motifs floraux.

Kenzo Takada est né en 1939 dans la ville japonaise de Himeji. Passionné par la mode, il intègre à 19 ans une école de mode, le Tokyo's Bunka Fashion College, qui ouvre pour la première fois ses portes aux élèves masculins. En 1965, il part visiter la France et s'y installe. Il fait partie de la toute première vague des stylistes nippons venus tenter leur chance dans l'Hexagone. Il organise son premier défilé en 1970 dans la galerie Vivienne et ouvre sa propre boutique de mode féminine.

Articles recommandés pour vous