RTBFPasser au contenu

Economie

KBL va passer sous pavillon indien

KBL va passer sous pavillon indien

C'est une des conséquences de la crise financière qui a poussé la Commission Européenne à réduire la voilure de nos banques.

Comme toutes les autres banques, KBC a été contrainte de réduire son exposition aux risques et sa taille de bilan, après avoir été renflouée par les pouvoirs publics durant la crise financière de 2008.

Outre des cessions d'actifs en Europe de l'Est, KBC a mis en vente sa filiale luxembourgeoise de banque privée, mieux connue sous son ancien nom de KBLux. Cinq candidats étaient en piste pour la racheter. C'est le groupe indien Hinduja qui emporte la mise. Il paiera 1 milliard 350 millions d'euros pour s'approprier cette banque privée qui compte parmi les grands noms du secteur, avec une présence sur dix marchés européens.

Le groupe indien n'est pas inconnu dans la finance où il opère depuis 1914. Il compte garder la marque KBL, le personnel de la banque et le siège luxembourgeois. Mais il étendra les activités à l'Asie et au Moyen Orient.

La direction de KBC est satisfaite, la transaction sera finalisée dès le 3e trimestre. Elle fera rentrer 1 gros milliard dans les caisses, de quoi renforcer les fonds propres de la banque et lui permettre de mieux résister aux chocs du futur. C'est une page qui se tourne en tout cas dans l'histoire de la banque.

 

M.S. avec Françoise Gilain

Articles recommandés pour vous