RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Kayla, 26 ans, américaine, était l'esclave sexuelle du chef de l'EI

Kayla Mueller était volontaire pour une ONG turque qui œuvre dans le nord de la Syrie, avant d’être enlevée par le groupe Etat Islamique en août 2013.
17 août 2015 à 07:18 - mise à jour 17 août 2015 à 07:45Temps de lecture1 min
Par RTBF

Elle s’appelait Kayla Mueller. Cette Américaine était volontaire pour une ONG turque qui œuvre dans le nord de la Syrie, avant d’être enlevée par le groupe Etat islamique en août 2013. Elle est morte en février dernier dans des circonstances incertaines. Mais, depuis, ses parents ont décidé de révéler son sort pendant les 18 mois qu’ont duré sa captivité. Ses derniers mois, elle les a passés comme esclave sexuelle.

La jeune humanitaire de 26 ans était l’esclave sexuelle du chef du groupe Etat islamique, Abu Bakar al-Baghdadi. Torturée dès le début de sa détention, elle est devenue la propriété privée d’al-Baghdadi. Il a violé la jeune femme à plusieurs reprises dans la villa de l’un de ses lieutenants, Abu Sayaf. C’est la femme de ce dernier, capturée par l’armée américaine, qui a dévoilé le sort de Kayla Mueller. Un sort confirmé par ses codétenues de la minorité Yezidi, elles aussi réduites à l’état d’esclaves sexuelles.

Et le cas de Kayla Mueller et de ces jeunes Yézidis n’est pas isolé, comme le démontre la récente enquête du New York Times

Sur le même sujet