Les Grenades

Karimouche, chanter la puissance des femmes

24 mars 2022 à 09:29Temps de lecture4 min
Par Jehanne Bergé pour Les Grenades

Chanteuse, autrice, danseuse, actrice, costumière, Karimouche est une artiste éclectique. Cette Française d’origine berbère présentera son dernier album Folies Berbères à l’Espace Magh ce vendredi 25 mars. Portrait d’une poète des temps modernes.

Cest à quelques jours du concert que nous rencontrons Karimouche autour d’une discussion sincère et ponctuée de nombreux rires. De bonnes vibes qui réchauffent les cœurs, tout comme ses beats remplis d’énergie positive ! Retour sur le parcours et les engagements de cette artiste multifacettes qui décloisonne la scène…

Du rap de rue à la scène

Carima Amarouche, aka Karimouche nait à Angoulême dans une famille berbère. Elle grandit en écoutant Brel, Piaf, Aznavour, Nass El Ghiwane, mais aussi Dr. Dre ou Missy Elliott. Petit à petit, Karimouche entre dans la musique en suivant ses intuitions, ses envies. "À l’adolescence, jai commencé à poser des textes sur des instrus hip-hop des gamins de mon quartier."

Sans oublier la chanson, elle se dirige vers des études de mode et devient costumière, notamment pour la compagnie Käfig. En parallèle, elle monte sur les planches des cafés-théâtres et se fait repérer dans le monde du stand-up.

►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe

Si cest en tant qu’actrice quelle est dabord reconnue, les raps de sa jeunesse restent bien ancrés. "Jai posé un texte sur une instrumentale de Dr Dre, et ça a donné Le Ptit kawa, mon premier morceau !" Une maquette tourne entre les membres de sa famille et fuite jusqu’aux oreilles dun producteur. Ensuite tout senchaine… "J’étais en pleine tournée comme comédienne et danseuse avec le spectacle Terrain Vague quand un producteur ma proposé d’enregistrer un premier EP. Jai appelé ma petite sœur Nora pour lui demander de devenir ma manager ; elle a accepté. J’ai commencé à chanter sur les scènes-tremplins et à notre grande surprise, on a raflé pas mal de prix."

En 2010, elle sort son premier album Emballage dorigine et enchaine alors les dates de concerts, dont les premières parties de Zebda et de Stromae.

Entourée de femmes fortes

Après un deuxième album Actions en 2015, Karimouche revient aujourdhui avec son troisième opus : Folies Berbères. Entre chanson française, rythmes orientaux, trap, electro ; impossible de ne pas se laisser emporter par sa musique positive et engagée.

© Tijana Feterman

À travers ses titres, lautrice conte notre société et célèbre une nouvelle façon dhabiter le monde. Avec humour et poésie, elle parle entre autres de racisme, d’écologie, de féminisme. "J’ai été élevée dans une famille matriarcale, il ny avait pratiquement que des femmes. Mes grands-mères, mes tantes, ma mère m’ont inspirée… Ce sont des femmes fortes ! Mes grands-mères ont eu une vie incroyablement dure. Malgré les galères, elles ont beaucoup dhumour, dailleurs les peuples et les gens qui souffrent ont souvent beaucoup dhumour."

Lexil a marqué son héritage. "Nous sommes originaires du Maroc. Comme beaucoup de Berbères du Maroc, ma famille a dû s’exiler. Mes parents sont nés en Algérie. Après la guerre d’Algérie, ma famille est arrivée en France."

Histoires politiques et personnelles sentremêlent dans ses chansons. "Avec cet album, jai eu envie daffirmer ma double identité. Cette fusion des cultures est ancrée en moi, cest une grande richesse. Mais il y a encore beaucoup de racisme dans nos sociétés. On me demande par exemple parfois alors que je suis française : ’alors Karimouche est-ce qu’évoluer dans le milieu du spectacle vous a aidé à vous intégrer ?. Cest fou, non quon en soit encore à ces questions-là ? !"

"J’suis pas ta beurette à quota"

Un monde plus égalitaire et inclusif, voilà ce que revendique l’artiste. Le clip Princesses, par exemple, s’ouvre sur des images de collages féministes et met ensuite en lumière des femmes de plusieurs générations. "Dans le clip, on peut voir ma mère, ma sœur, ma grand-mère, plusieurs copines et d’autres artistes. Toutes ces femmes puissantes, cette diversité de culture et d’âge, ça donne de la force ! Le 8 mars c’est tous les jours !"

Loading...

J’suis pas

Ta beurette à quota

La cause des attentats

Ta conchita, ta caillera

Ta bobo quinoa

Extrait de Princesses

Outre son engagement féministe, Karimouche est la marraine de lAFEV ; lobjectif de cette association est daccompagner des jeunes en difficulté scolaire et de créer du lien dans les quartiers populaires. "Leur projet est magique ! Les enfants qui ont été soutenus, une fois devenus adultes aident les suivants ! Il ny a pas plus grande solidarité que dans les quartiers !"

Envie de découvrir cette chanteuse qui défend des valeurs sociales ? Rendez-vous ce vendredi 25 mars à l’Espace Magh pour une soirée qui fera résonner musique, humour, poésie et engagement !

Plus dinfos par ici.

►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d’actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Articles recommandés pour vous