Jupiler Pro League

Belhocine : "Défendre face à Bruges avec la hargne et la rage d'un outsider"

Karim Belhocine préface le choc face à Bruges : « Beaucoup d’éléments doivent être réunis pour prendre des points contre le Club »

© VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le Sporting de Charleroi aurait dû être au repos lors de ce week-end réservé aux demi-finales de la Coupe de Belgique. Mais les Zèbres seront en activité puisqu’ils disputeront ce soir leur match d’alignement face au Club de Bruges dans le cadre de la 26ème journée de championnat. Initialement prévue le 14 février dernier, la rencontre avait été reportée en raison d’un terrain rendu impraticable par les conditions climatiques.

Pour battre les champions en titre, il faut réaliser le match parfait et espérer dans le même temps que les Brugeois soient dans un jour sans. "Il faut que beaucoup d’éléments soient réunis pour pouvoir prendre des points contre eux" débute Karim Belhocine. "Il faudra jouer notre jeu et pas seulement accepter de leur laisser la possession. Quand on aura le ballon, on devra l’utiliser au mieux. Si l’on doit défendre, il faudra le faire avec la grinta, la hargne et la rage d’un outsider et quand il faudra jouer en reconversion, il faudra les exploiter du mieux possible. Toutes les composantes de notre jeu doivent être réunies." poursuit l’entraîneur carolo. Charleroi en est capable. Au match aller lors de la première journée de championnat, le Sporting s’était imposé 0-1 au Jan Breydel. Mais depuis bien des choses ont changé. "Au match aller, nous méritions de nous imposer car nous avions livré un bon match. Mais depuis, Bruges a trouvé son rythme de croisière et son niveau de jeu est très élevé" poursuit le coach carolo. Ce succès au match aller pourrait constituer un boost mental bien utile aux joueurs. "La motivation sera bien présente ! Le fait de les avoir déjà battus, cela nous fait dire que c’est possible puisqu’on y est déjà parvenu. Mais on doit être conscient que ce n’est pas si simple. Il ne leur reste plus qu’une seule compétition et ils vont la jouer à fond. C’est une équipe de compétiteurs qui se remet perpétuellement en question. On jouera notre carte à fond et heureusement que dans un match de foot, ce n’est pas toujours le favori qui l’emporte."

Depuis le début de saison, 13 ou 14 clubs ont eu une période de plusieurs matches sans bon résultat

Malgré des éliminations précoces en Coupe d’Europe et en Coupe de Belgique, le Club de Bruges reste impressionnant et vient de signer dix victoires consécutives en championnat. Charleroi est lui rentré dans le rang après un début de saison pourtant prometteur. Le Sporting reste sur cinq rencontres sans victoire toutes compétitions confondues mais Karim Belhocine préfère relativiser cette mauvaise passe. "Depuis le début de saison, 13 ou 14 clubs ont eu une période de plusieurs matches sans bon résultat", détaille le T1 carolo. "Bien entendu que l’on veut faire mieux et que l’on veut renverser la situation tous ensemble. C’est une saison particulière mais c’est vrai que l’on doit faire beaucoup mieux."

Éliminé en Coupe de Belgique, Charleroi aurait dû être au repos ce week-end. Mais Karim Belhocine ne s’en plaint pas. Au contraire il y voit même plusieurs avantages. "Premièrement, cela permet de rester dans le rythme de la compétition et deuxièmement, on a la possibilité de prendre des points là où d’autres équipes ne pourront pas en prendre. Mais encore faut-il les gagner." termine l’entraîneur carolo. Dixième du classement avec 40 points, Charleroi n’est qu’à trois unités du top 8 et à six des play-offs 1. La fin de la phase classique approche à grand pas et le Sporting n’a plus droit à l’erreur s’il veut poursuivre sa saison au-delà du 18 avril.